Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'Ecran Miroir
l'Ecran Miroir
Menu
Legacy, notre héritage

Legacy, notre héritage

Legacy, notre héritage

Synopsis : Dix ans après Home, Yann Arthus- Bertrand revient avec Legacy, un puissant cri du cœur. Il y partage une vision sensible et radicale de notre monde, qu'il a vu se dégrader le temps d'une génération, et y dévoile une planète en souffrance, une humanité déboussolée incapable de prendre au sérieux la menace qui pèse sur elle et sur tous les êtres vivants. Pour le réalisateur, il y a urgence : chacun peut et doit accomplir des gestes forts pour la planète l'avenir de nos enfants...

Legacy, notre héritage

En 2009, Home exp(l)osait ses points de vue sublimes et ses couleurs éclatantes aux yeux du monde : comme en prélude au protocole de Kyoto, sur lequel reposait encore quelques espoirs de prises de décisions aussi urgentes que salutaires, le documentaire de l’ancien photographe des airs cherchait moins à éveiller les consciences (d’autres s’en étaient chargés avant lui) qu’à marteler avec style l’état critique de notre planète et l’influence néfaste de l’activité humaine, notamment dans la quête aux sources d’énergie. À l’époque (il y a donc un peu plus de dix ans), Yann Arthus-Bertrand préférait encore demeurer en retrait, même si par sa voix off posée quoique chargée d’émotion il tentait de commenter l’ampleur des phénomènes dévastateurs que sont la fonte des glaces et la déforestation. Malgré tout, il conservait encore ce réflexe de tout filmer de haut (usant élégamment des derniers moyens technologiques à sa disposition) et surtout de conférer à ses images un indéniable caractère esthétique, même lorsqu’elles illustraient certaines horreurs : avec lui, même la pollution sauvage acquerrait une certaine beauté plastique, ce qui contribuait à biaiser quelque peu son propos.

Legacy, notre héritage

Le voici de retour sur ces mêmes thèmes, plus concerné, plus résolu que jamais : le fondateur de GoodPlanet, précédé de multiples apparitions sur les réseaux sociaux et les médias traditionnels, met à disposition du public un nouveau message illustré destiné non plus à éveiller les consciences, mais bien à susciter des vocations, des engagements, à engendrer des modes de vie qui définiront l’humanité de demain, celle qui optera désormais et résolument pour la préservation de son espace vital en cessant le gaspillage des ressources et la spoliation de la biodiversité. Bien davantage que dans Home, le photographe s’adresse dorénavant aux plus jeunes et à leurs parents, conscient du caractère obtus de ces anciens qui nous gouvernent et n’ont toujours pas choisi les bonnes options. On y retrouve ce ton paternaliste qui accompagnait ses images aussi saisissantes qu’enchanteresses, mais cette fois (et cela s’avère presque choquant), il choisit de se mettre en scène, face caméra, et de nous parler en son nom, en s’impliquant personnellement. Malgré une dynamique et une construction bien différente, on est sur la même voie que des productions récentes qui déjà avaient opté pour un changement d’orientation en visant les générations à venir et, surtout, en proposant des solutions, pour la plupart éprouvées et techniquement viables comme 2040 de Damon Gameau.

Legacy, notre héritage

Cette rupture formelle avec ce qui l’a rendu célèbre, sa marque de fabrique en quelque sorte, s’accompagne également d’une galerie de portraits, des gens de tous âges, tous horizons : les vêtements, les couleurs de peaux, d’yeux et de cheveux se succèdent en un lent kaléidoscope de la diversité humaine, finalement tous égaux devant les bouleversements qui s’annoncent et les catastrophes à venir. Cette fois, plutôt que de montrer, Yann Arthus-Bertrand s’engage et propose, désormais militant, révélant également la face obscure de l’exploitation à outrance, du capitalisme sans limite : même si les images se parent toujours d’une incontestable patine esthétisante, elle s’accompagne de paroles parfois accusatrices, d’un discours qui refuse le côté moralisateur d’autres documentaires parallèles, mais se permet d’engager la volonté d’un homme qui en a trop vu pour choisir de se taire. Mieux, pour rester dans la droite ligne de son projet, il préfère cette fois réutiliser des images d’archives plutôt que de parcourir le globe à la recherche de celles qui manquent, impactant ainsi positivement son empreinte carbone. Et après avoir asséné ces vérités qui dérangent, ces faits outrageux, ces actes innommables qui participent du progrès industriel, le réalisateur se positionne et nous parle : sa voix posée se voile alors, se charge d’une émotion difficile à contenir mais choisit pourtant de rester placide devant les menaces réelles qui s’annoncent, préférant jouer la carte du possible, miser sur l’opportunisme optimiste des plus jeunes. Il nous regarde dans les yeux et parle de lui, de sa vie, de ses rêves et de ses buts, et nous enjoint à davantage de mesure et de responsabilité, à sauver ce qui peut l’être et, aussitôt que possible, dès aujourd’hui, à s’engager sur des voies plus favorables, plus écoresponsables. Il ne baisse pas les bras et n’abandonne pas le combat mais admet que l’essentiel de ce qu’il y a à faire repose entre les mains de ceux qui le regarderont, s’émouvront, comprendront et, peut-être, décideront.

Le Blu-ray Universal, disponible à la vente depuis le 25 août 2021, (existe aussi en DVD bien entendu), diffusera des images nettes proposées au format 1.78 :1, à la palette de couleurs intense, souvent éblouissantes par leur composition. Le piqué supérieur au DVD permettra de mieux profiter encore des nombreuses prises de vues encombrées de motifs végétaux, animaux ou même humains. Cela dit, le DVD offre déjà une fabuleuse expérience, souvent immersive.

En revanche, ne guettez pas le moindre bonus : la présence de son créateur sur les réseaux sociaux vous permettra de compenser cette absence. Le documentaire est également disponible en VOD.

 

Saisi ? Tentez l’expérience et ouvrez votre conscience.

Montrant des faits catastrophiques hors de toute science-fiction, Legacy, Notre héritage est un documentaire écologiste.

Découvrez sur Cinetrafic en cliquant sur ce lien d'autres productions du même type à voir sur Netflix.