Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] les Trolls : le top-délire du moment

[critique] les Trolls : le top-délire du moment

[critique] les Trolls : le top-délire du moment

Un énorme délire psychédélique, doté d’une géniale bande originale qui enchaîne les tubes repris par un casting vocal idéal, hilarant et absolument magnifique en termes de direction artistique. Les Trolls est une surprise aussi jouissive qu’inattendue, que nous vous conseillons impérativement en VO étant donné qu’il s’agit avant tout d’une excellente comédie musicale. A ne surtout pas manquer !

Les productions Dreamworks oscillent perpétuellement entre films opportunistes et flemmards et œuvres géniales sous-estimées. Ouf ! Les Trolls est un excellent cru ! Un formidable film d’animation dont nous n’attendions rien de spécial, si ce n’est que son casting vocal titillait un peu notre envie de le découvrir.

[critique] les Trolls : le top-délire du moment

Qui ne connait pas les trolls, ces petits jouets aux cheveux multicolores dressés sur la tête qui étaient particulièrement à la mode dans les années 80 ? Car les personnages du film de Mike Mitchell et Walt Dohrn sont directement inspirés de cette célèbre licence. Les plus cyniques diront d’ailleurs, comme lors de la sortie de La Grande Aventure Lego, que les aspirations du studio sont d’avantage mercantiles que cinématographiques, l’occasion étant trop évidente pour ne pas proposer une nouvelle gamme de produits dérivés à l’effigie de ces petits héros. Or, le film est bien moins sage que ce que l’on imaginait, pour notre plus grand bonheur !

Non, les petites figurines suédoises créées par la société Dam Things n’ont pas été source de conflit ou censure avec le studio, ayant acheté les droits en 2010 pour pouvoir lancer le projet. Ainsi, Les Trolls est un long-métrage original, n’entretenant de rapport avec la licence que grâce au look fluo de ses protagonistes. Les auteurs se sont de fait permis toutes les excentricités possibles pour élargir cet univers mignon et flashy, et visiblement, devant un tel niveau d’inventivité et de débordements créatifs, ils ont dû sniffer des tonnes de paillettes tout en se sustentant de nombreux space-cupcakes pour y arriver.

[critique] les Trolls : le top-délire du moment

Et oui : dans Les Trolls, les personnages passent leur temps à manger des petits gâteaux, se faire des câlins, s’améliorer en scrapbooking, tout en s’envoyant des myriades de paillettes scintillantes à la figure, en dansant et chantant ! Et c’est à peu près tout… En revanche, la direction artistique fait des merveilles, les équipes ne s’étant vraisemblablement pas imposé de barrières quant à ce qu’il est possible ou non d’ajouter pour rester cohérent dans un tel monde féérique, celui-ci étant d’une absurdité totale.

Impossible de vous décrire le monde des Trolls : nous ne savons pas vraiment ce que nous venons de voir ! C’est une sorte de trip psychédélique sous ecstasy. L’on se contentera de vous dire que si les enfants devraient apprécier la mignonitude du film et son message choupi sur le pouvoir de l’amour/l’amitié/les paillettes, ce sont surtout les adultes qui s’amuseront devant Les Trolls et son second degré constant. On s’est franchement bidonné devant la pléthore de gags plus what the fuckesque les uns que les autres, tandis que l’on a admiré l’imagination sans borne des scénaristes pour fabriquer des personnages aussi cools que Brigitte ou Guy Diamond.

[critique] les Trolls : le top-délire du moment

Et comme il s’agit aussi d’une comédie musicale particulièrement euphorisante, dans laquelle Anna Kendrick (Pitch Perfect), Justin Timberlake (The Social Network), Zooey Deschanel et James Corden (New-York Melody) poussent la chansonnette, cela vous fait une autre bonne raison de voir Les Trolls.

Décidemment, entre ce film et Cigognes Et Cie, il y a de quoi se dire que l’animation peut encore nous surprendre et nous réjouir.

 

Titre original

Trolls

Mise en scène 

Mike Mitchell & Walt Dohrn

Date de sortie

19/10/2016 avec 20th Century Fox

Scénario 

Jonathan Aibel & Glenn Berger

Distribution 

Les voix en VO d’Anna Kendrick, Justin Timberlake, Gwen Stefani, Kunal Nayyar, James Corden, John Cleese & Zooey Deschanel

Photographie

Yong Duk Jhun

Musique

Christophe Beck & Justin Timberlake

Support & durée

2.35 : 1 / 93 minutes

 

Synopsis : Connus pour leur crête de cheveux fluos et magiques, les Trolls sont des créatures délirantes et joyeuses et surtout les rois de la pop. Mais leur monde d'arcs-en-ciel et de cupcakes est changé à jamais lorsque leur leader Poppy, accompagnée de Branche et tous ses amis, doit se lancer dans une mission de sauvetage qui l'entraînera loin de ce petit paradis.