Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Quand je regarde l'écran, l'écran me regarde.


[critique] Pitch Perfect 2 : teens, cup song & battles

Publié par Nico sur 30 Avril 2015, 19:16pm

Catégories : #Sagas & franchises, #Cinéma 2015, #Sur écran : sorties cinéma, #Comédies musicales

[critique] Pitch Perfect 2 : teens, cup song & battles

Les Bellas De Barden reviennent sur le devant de la scène pour notre plus grande joie, dans cette suite plus que réussie du premier film sorti en 2013, The Hit Girls. L'occasion de profiter de numéros musicaux de plus en plus impressionnants toujours interprétés a cappella par une bande d'actrices ultra talentueuses. Pitch Perfect 2 est drôle, rythmé, généreux et dépasse une fois de plus les limites du politiquement correct et du bon goût pour nous servir quelques scènes franchement osées qui font tout le charme de cette - désormais - franchise. On vous le recommande vivement !

Alors que le premier film avait été lancé en France dans la plus grande discrétion, plusieurs mois après sa sortie Outre-Atlantique et rebaptisé pour l'occasion The Hit Girls, sa suite, au contraire, s'apprête à débarquer dans nos salles en fanfare avec une campagne promotionnelle ayant donc démarré cette semaine. En effet, une partie du casting, en l'occurrence sa réalisatrice/actrice/productrice Elizabeth Banks (Hunger Games, Blackout Total, Catch Me If You Can) ainsi que la très en vogue actuellement Rebel Wilson (Bridesmaids, La Nuit Au Musée), s'est déplacée à Paris ce mardi 28 avril pour présenter lors d'une avant-première particulièrement exceptionnelle - puisque le film ne sortira qu'en juillet - ce Pitch Perfect 2. Vous aurez d'ailleurs remarqué que le long-métrage retrouve pour l'occasion son véritable titre, prouvant ainsi que la -désormais - franchise a su se créer un public non pas uniquement lors de la distribution du premier épisode dans nos salles, mais plutôt par des moyens parallèles où le film était bien désigné sous le nom de Pitch Perfect, grâce à son excellent bouche à oreille (ayant déjà commencé lors de sa sortie aux Etats-Unis), aux nombreuses reprises de sa chanson phare, la fameuse Cup Song, disponibles un peu partout sur Internet, ainsi qu'à la notoriété grandissante de son actrice principale, Anna Kendrick (à l'affiche dans pas moins de 4 films depuis le début de l'année : Promenons-Nous Dans Les Bois, The Voices, Cake, Pitch Perfect 2).

Alors que l'on aurait pu craindre que cette suite surfant sur l'engouement général lié à l'apprentissage de cette fameuse et surtout fédératrice chorégraphie à base de gobelet en plastique (qui n'a cessé de croître depuis maintenant deux ans jusqu'à être enseignée dans les écoles du monde entier) ne soit qu'une pâle copie sans inspiration, le résultat est tout autre et comble nos attentes. Le film ne dénature pas ses personnages, ne trahit pas l'histoire du premier épisode, et parvient à garder une certaine fraîcheur. Il faut dire que contrairement à de nombreuses séquelles se voulant bigger et louder que leur modèle original, Pitch Perfect 2 n'essaie jamais d'en faire des tonnes pour surpasser le précédent opus, déjà bien déjanté. Après tout, The Hit Girls y allait largement à fond avec ses délires à base de vomi, au point que toutes les blagues légèrement scato de sa suite nous paraissent presque moins « trashouilles », en faisant un film plutôt sage malgré ses débordements, dépassant tout de même encore une fois les limites du politiquement correct et du bon goût (certains dialogues étant particulièrement « épicés » notamment). Pitch Perfect 2 respecte ainsi le cahier des charges sans en faire trop - ou plus que son aîné. Et c'est tant mieux. Car l'on est surtout venu pour écouter les nouveaux morceaux musicaux que nous a concocté la bande des Bellas, et pour le coup on est servi : ils sont non seulement nombreux, mais également de qualité. Parfois frustrants tant certains sont courts et que l'on aurait souhaité prendre un peu de rab. Mais qu'importe, le divertissement emporte l'adhésion, et l'on sort de la salle avec le sourire aux lèvres et l'envie de se précipiter sur la bande originale pour l'écouter en boucle.

Cette fois-ci, la leader du groupe, interprétée par la géniale Anna Kendrick, se voit légèrement reléguée au second plan pour mieux équilibrer les apparitions à l'écran et les moments de gloire des autres membres. Rebel Wilson gagne ainsi en temps de présence pour nous offrir un numéro comique assez impressionnant (l'actrice paie de sa personne et s'investit à fond dans le rôle, ça force le respect), tout comme le personnage de Brittany Snow s'étoffe d'une dimension nouvelle en incarnant la Bella refusant d'évoluer, se complaisant en éternelle étudiante prête à tout pour ne pas avoir à faire de choix de carrière, à l'inverse de l'héroïne délaissant petit à petit ses amies pour suivre sa propre route dans le monde des adultes. Une idée scénaristique permettant une fois de plus de casser la cohésion de la bande pour mieux la reconstruire, encore plus soudée, par la suite, et de développer encore davantage le thème de l'acceptation de soi qui est au coeur du récit depuis le premier épisode. Le reste de la joyeuse troupe demeure fidèle à lui-même, et est rejoint par de nouvelles recrues de choix dont Hailee Steinfeld (True Grit) qui avait déjà eu l'opportunité de tourner dans un autre film musical l'an dernier, New-York Melody (film dans lequel elle avait déjà pu côtoyer Adam Levine). Assez étonnamment, les deux jeunes actrices constamment en retrait dans le précédent film sont une nouvelle fois écartées, au point que cela en devienne même une vanne récurrente dans cette suite. Skylar Astin, Adam DeVine et Ben Platt font également leur retour, un peu timide étant donné le peu de consistance de leur personnage (à ce titre la relation entre Beca et Jesse aurait pu être plus développée). Mais difficile de faire co-exister autant de protagonistes en 1h55, qu'il s'agisse des vétérans comme des petits nouveaux. Mention spéciale au groupe de chanteurs allemands, les Das Sound Machine, livrant une prestation mémorable en interprétant a cappella Uprising de Muse avec un accent pas possible ! A ce niveau, on a presque l'impression de retrouver les fameux Purple Cobras du film avec Ben Stiller, puisque ce Pitch Perfect 2 lorgne toujours autant du côté de Dodgeball à la sauce Glee, dans sa caricature d'un milieu relativement fermé aux règles parfois incompréhensibles (le défi musical « underground » est encore présent dans ce second épisode).

Mieux écrit que The Hit Girls, notamment parce qu'il boucle tous les arcs narratifs de manière à peu près satisfaisante, réalisé très correctement par Elizabeth Banks dont il s'agit du premier long-métrage au poste (quelques très bonnes trouvailles comme la carte, la scène sous la tente, malgré des maladresses de montage lors de la battle chez l'excentrique Ninja Dragon Laser bidule truc), Pitch Perfect 2 est drôle, rythmé, généreux et interprété par des actrices ultra talentueuses. Oui, c'est avant tout un film de teens, oui c'est principalement destiné à un public jeune, mais l'on s'amuse beaucoup et ce n'est pas un plaisir coupable, c'est vraiment une hilarante comédie musicale qui met de bonne humeur. Vivement recommandé !

 

 

Titre original

Pitch Perfect 2

Mise en scène 

Elizabeth Banks

Date de sortie

22/07/15 avec  Universal

Scénario 

Kay Cannon & Mickey Rapkin

Distribution 

Anna Kendrick, Rebel Wilson, Elizabeth Banks, Brittany Snow, Anna Camp, Hailee Steinfeld, Alexis Knapp, Skylar Astin, Ester Dean, Adam DeVine, Ben Platt & John Michael Higgins

Photographie

Jim Denault

Musique

Mark Mothersbaugh

Support & durée

35 mm en 1.85 : 1 / 115 minutes

 

Synopsis : Après leur victoire au concours de chant, les Bellas sont de retour et participent au championnat du monde de chant a capella. Elles devront faire face à des concurrents d'origines diverses et redoubler d'effort pour remporter le précieux sésame.

 

[critique] Pitch Perfect 2 : teens, cup song & battles
[critique] Pitch Perfect 2 : teens, cup song & battles

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents