Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] the Hit Girls : teen & trash

[critique] the Hit Girls : teen & trash

 

Sorti il y a déjà quelques mois dans son pays d'origine, The Hit Girls (Pitch Perfect en VO) déboule dans nos salles la semaine prochaine. Un tel écart entre les dates de sortie est devenu de plus en plus rare, on pouvait presque se demander si le film n'allait pas directement passer en vidéo en France. Heureusement ce n'est pas le cas, et le public français pourra enfin découvrir la nouvelle comédie US un peu trashouille inspirée du livre Pitch Perfect : The Quest for Collegiate A Capella Glory publié en 2008. 

Pour résumer rapidement The Hit Girls, imaginez un mélange entre The Bridesmaid et Dodgeball, à la sauce Glee

the-Hit-Girls-02.jpg

C'est un Teen movie dans toute sa splendeur, ne prétendant pas révolutionner le genre, mais plutôt efficace pour qui désire voir un film "plaisir coupable". Car il faut reconnaître que cela ne vole pas bien haut. L'histoire est archi connue, on n'évite pas les clichés inhérents au genre. Par contre, le scénario se permet quelques petits délires trash et vulgaires, vraiment bien assumés. Ces moments (assez nombreux) de pur délire régressif sont plus que bienvenus, et arrivent à réellement surprendre le spectateur. Pour une fois que la bande annonce ne dévoile pas les meilleurs gags !  

On pourra applaudir la performance de certains acteurs, notamment Anna Kendrick, qui porte le film sur ses épaules. Sa prestation est assez juste, et ses numéros chantés extrêmement travaillés. Le passage où elle joue avec un gobelet pour donner un rythme à sa chanson est bluffant. 

Les acteurs forment une belle bande de tarés, sympathiques ou détestables, mais on les suit avec le sourire. Les guests ne sont pas en reste, et se payent le luxe d'avoir quelques dialogues mémorables. 

the-Hit-Girls-03.jpg

D'une manière générale, le film est distrayant, les numéros musicaux entraînants, et l'on notera quelques belles références ciné. On aurait pu tenir une excellente comédie si le scénario n'était pas aussi paresseux. Pour un film  dont l'action se situe principalement en fac, on n'assiste à aucune scène de cours ! Du coup le dilemme de l'héroïne, à savoir choisir entre sa passion (son groupe A Capella) et la raison (les études), qui est au cœur de l'histoire, passe au second plan. Son père la force à continuer ses études, elle ne souhaite que chanter. Et on ne la verra que chanter. Il aurait alors presque mieux valu couper les scènes avec le père. D'autant qu'on ne fait que l'apercevoir lors de la dernière scène, on s'attend à le retrouver lors d'un échange avec sa fille, et le film se coupe. Etrange. D'ailleurs il y a quelques personnages secondaires dont l'arc narratif n'est pas bouclé. Il en résulte une impression de voir un film encore en cours de montage, on imagine une version plus longue et sans censure débarquant en vidéo. 

Dans tous les cas, si vous aimez le genre, il n'y a pas de raison de bouder cette sortie : les numéros musicaux sont réussis, les gags font rire. C'est tout ce qui compte ! 

 

 

Ma note (sur 5) :

4

 


 

 the-Hit-Girls-01.jpg

Titre original

Pitch Perfect

Mise en scène 

Jason Moore  

Production 

Brownstone & Gold Circle 

Distribué en France par

Universal

Date de sortie France 

8 mai 2013

Scénario 

Kay Cannon d’après le roman éponyme de Mickey Rapkin

Distribution 

Anna Kendrick, Brittany Snow & Rebel Wilson

Durée 

112 min

Musique

Christophe Beck

Photographie

Julio Macat

Support 

35 mm

Image 

1.85:1 ; 16/9

Son 

VF & VO DD 5.1

 

Synopsis : Beca est le genre de fille qui préfère écouter son lecteur MP3 que la personne assise en face d'elle. Fraîchement arrivée à la fac, elle a du mal à y trouver sa place. Elle intègre alors, plus ou moins contre son gré, une clique de filles qu'elle n'aurait jamais considérées abordables ou fréquentables : un mélange de pestes, de bonnes pâtes et d'originales dont le seul point commun est la perfection avec laquelle elles chantent a cappella. Et quand la nouvelle venue les initie, au-delà des arrangements traditionnels et des harmonies classiques, à des interprétations et des combinaisons musicales novatrices, toutes se rallient à son ambition d'accéder au sommet du podium dans cet univers impitoyable qu'est celui du chant a cappella à l'université, ce qui pourrait bien s'avérer la chose la plus cool qu'elles aient jamais faite, ou la plus folle.