Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Doctor Strange
[critique] Doctor Strange

Désormais les gens vont être heureux d’aller voir le docteur. Car voici Doctor Strange, un nouveau venu dans l’univers Marvel, qui devrait faire l’unanimité auprès du public grâce à ses pouvoirs hors du commun et à son charme indéniable. Un film simple et humble, et qui a pour lui de ne pas être parasité par des références à Avengers. Scénario paresseux, mise en scène correcte, mais acteurs convaincants et scènes d’action inventives. Un bon Marvel !

Que l’on soit bien clair : si la note vous paraît haute pour un film que nous avons trouvé sympa mais pas génial, c’est parce que nous tentons d’évaluer ce nouveau Marvel par rapport aux autres productions de la maison. Ainsi, Doctor Strange est à classer parmi les réussites du studio, aux côtés des Gardiens De La Galaxie, donc légèrement moins bon que Captain America The Winter Soldier.

[critique] Doctor Strange

Le film de Scott Derrickson se rapproche d’ailleurs plus d’Iron Man ou Captain America [NDLR. First Avenger], lorsque le MCU n’en était qu’à ses balbutiements. En effet, l’on retrouve un peu de cette simplicité, cette humilité, qui faisait la force des films de Jon Favreau et Joe Johnston, et qui fait défaut à nombre de longs-métrages actuels (coucou Avengers L’Ere D’Ultron) produits par Kevin Feige.

Ici, pas de références insérées maladroitement comme dans Ant-Man et peu de rappels/coups de coude/clins d’œil pour titiller le geek et le brosser dans le sens du poil en lui expliquant que « tu verras, le prochain film répondra enfin à tes attentes ». Car Doctor Strange est un film qui tient parfaitement debout sans la béquille Avengers. Et si le personnage principal est décrit comme quelqu’un de cynique, le film, lui, ne nous donne pas l’impression de l’être.

[critique] Doctor Strange

En revanche, ne vous attendez pas à voir un film d’une incroyable originalité : c’est un Marvel. Et c’est d’autant plus un Marvel racontant une énième origin story. On est clairement en terrain connu. Doctor Strange est un divertissement familial inoffensif, qui vous fera passer une très agréable séance au cinéma.

C’est déjà bien.

Mais ce n’est pas une révolution dans le genre balisé du film de super-héros. Le plus gros reproche que l’on puisse lui faire est d’avoir un scénario paresseux et convenu. Mais peut-être est-ce un mal pour un bien tant l’univers de ces super héros magiciens aurait pu sembler bien plus complexe qu’en réalité pour les spectateurs n’ayant pas lu les comics. La première moitié est une longue introduction expliquant comment notre héros a gagné ses superpouvoirs, la seconde est un enchaînement pas toujours compréhensible de scènes d’action inventives en termes de direction artistique et d’idées amusantes mais à la réalisation simplement correcte. Il faut dire qu’avec Scott Derrickson à la mise en scène, il ne fallait pas s’attendre à des fulgurances de génie.

[critique] Doctor Strange

Néanmoins, il livre un travail satisfaisant, rendu encore plus impressionnant par une 3D quasi nécessaire à une bonne implication. On ne niera pas avoir trouvé les effets spéciaux jubilatoires, malgré des sources d’inspirations plus que visibles. Les acteurs sont tous convaincants, avec un Benedict Cumberbatch (Sherlock, Imitation Game) parfait donnant la réplique à un Chiwetel Ejiofor (Love Actually) charismatique, un Benedict Wong (Seul Sur Mars) rigolo et une Tilda Swinton visiblement à l’aise dans un blockbuster survitaminé.

Une réussite !

 

Titre original

Doctor Strange

Mise en scène 

Scott Derrickson

Date de sortie

26/10/2016 avec Walt Disney

Scénario 

John Spaihts, Thomas Dean Donnelly & Joshua Oppenheimer

Distribution 

Benedict Cumberbatch, Chiwetel Ejiofor, Tilda Swinton, Mads Mikkelsen, Benedict Wong & Rachel McAdams

Photographie

Ben Davis

Musique

Michael Giacchino

Support & durée

2.35 : 1 / 115 minutes

 

Synopsis : Doctor Strange suit l'histoire du Docteur Stephen Strange, talentueux neurochirurgien qui, après un tragique accident de voiture, doit mettre son égo de côté et apprendre les secrets d'un monde caché de mysticisme et de dimensions alternatives. Basé à New York, dans le quartier de Greenwich Village, Doctor Strange doit jouer les intermédiaires entre le monde réel et ce qui se trouve au-delà, en utlisant un vaste éventail d'aptitudes métaphysiques et d'artefacts pour protéger le Marvel Cinematic Universe.