Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[info] Rencontre avec Edgar Wright au Dernier Pub

[info] Rencontre avec Edgar Wright au Dernier Pub

Le Dernier Pub Avant La Fin Du Monde vient tout juste de débarquer dans nos salles, concluant la désormais culte « trilogie Cornetto », initiée en 2004 avec Shaun of the dead et prolongée avec Hot Fuzz en 2007. Derrière ces 3 incontestables réussites, un duo de comédiens irrésistible, Simon Pegg et Nick Frost, et un réalisateur génial, l'un des plus doués de sa génération, Edgar Wright. Nous avons eu la chance de le rencontrer lors de sa venue à Paris.

le-Dernier-Pub-05.jpgC'est dans un cadre plutôt bien choisi que nous avons eu le plaisir de partager un moment avec l'un de nos réalisateurs culte. En effet, nous nous sommes rendus lundi dernier au fameux « Dernier Bar Avant La Fin Du Monde » pour y interviewer, en compagnie de 4 autres blogueurs, le réalisateur du « Dernier Pub Avant La Fin Du Monde ». Logique.

Edgar Wright s'est fait connaître avec Spaced (1999), série anglaise devenue un véritable phénomène. Plus « connue » (toutes proportions gardées) en France sous le nom « Les Allumés », cette « sitcom » s'étalant sur 2 saisons était un vaste terrain de jeu et d'expérimentations pour le réalisateur. Son ami Simon Pegg y officiait déjà, y tenant non seulement le premier rôle mais étant également scénariste. A ses côtés, on retrouvait d'ailleurs aussi Nick Frost. Rien d'étonnant puisque les 3 compères sont amis à la ville. Il est amusant de revoir les épisodes de « Spaced » aujourd'hui pour comprendre à quel point elle annonçait la suite de la carrière du jeune metteur en scène. Que ce soit dans sa thématique (préfigurant Scott Pilgrim vs The World) ou dans son emballage (certains cadres ou enchaînements de plans seront repris dans Shaun et Hot Fuzz), la série est totalement à sa place et d'une étonnante cohérence dans la filmographie d'Edgar Wright.

Mais Spaced n'est pas la première expérience d'Edgar Wright pour autant, puisque ce dernier avait mis en scène dès l'âge de 20 ans un western en 16 mm intitulé A Fistful Of Fingers, avec des acteurs locaux (Sumerset). Il faut dire que le jeune réalisateur s'est intéressé très tôt au cinéma, remportant par exemple une caméra lors d'un concours de comédie pour son « I Want To Get Into The Movies », ou s'exerçant dès 14 ans avec son premier court métrage appelé « Rolf Harris Saves The World ».

Spaced-02.jpg

Le succès d'estime de son western (sorti tout de même sur quelques écrans) lui permet de travailler à la télévision où il rencontre notamment Simon Pegg dans « Asylum » en 1996. Enchaînant les programmes comiques, Edgar Wright s'est ainsi retrouvé sur Spaced.

La suite, tout le monde la connaît. Fort du succès de la série, le trio magique s'est reformé pour Shaun of the dead en 2004, film ayant été unanimement salué par la critique et les spectateurs, figurant selon le Times dans les 25 meilleurs films d'horreur de l'histoire, et ayant reçu 2 citations aux BAFTA, l'Empire Award du Meilleur Film britannique, le British Independant Film Award du Meilleur Scénario

De retour en 2007 avec Hot Fuzz, Edgar Wright, Simon Pegg et Nick Frost sont de nouveau acclamés. Le film remporte le National Movie et l'Empire Award de la Meilleure Comédie.

Remarqué par Tarantino, Edgar Wright rejoint les Etats-Unis et participe à son Grindhouse en réalisant une fausse bande-annonce. Il adapte ensuite avec talent l'une des bandes dessinées les plus prisées du moment, Scott Pilgrim vs The World. Probablement trop délirant et difficile à cerner, le film fait un bide. Nul doute qu'il sera revu à la hausse.

Son talent de scénariste (rappelons qu'il est co-auteur de la trilogie Cornetto aux côtés de Simon Pegg) est mis à contribution par Steven Spielberg et Peter Jackson, puisqu'il collabore avec Steven Moffat et Joe Cornish à l'écriture des Aventures De Tintin : Le Secret De La Licorne en 2011. C'est d'ailleurs cette année qu'il obtient le prix spécial « Inspiration » des Empire Awards.

http://a406.idata.over-blog.com/0/57/07/69/nico/Tintin-01.jpg

Enfin, il produit le premier long-métrage de Joe Cornish, Attack The Block, petit film d'horreur très inventif et sympathique.

Edgar Wright revient donc cette année en Angleterre, pour terminer sa trilogie, dont nous vous avons déjà parlé. Pour relire la critique du Dernier Pub, vous pouvez cliquer sur le titre du film.

C'est un réalisateur fatigué mais souriant que nous avons eu face à nous. En effet, il venait tout juste de descendre de son train, et accusait le coup des 7 semaines de promo intensive qui l'avaient fait voyager aux Etats-Unis, en Australie, en Angleterre, en Nouvelle Zélande (formidable interview de Peter Jackson)…

Une vingtaine de minutes nous ont été accordées, et nous étions donc 5 blogueurs assis autour d'une table prêts à lui poser nos questions. Autant dire que le temps passe très vite et que l'on avait sans cesse de nouvelles interrogations. Mais la discussion s'est tout de même avérée passionnante, le réalisateur n'étant pas avare en anecdotes !

MgCinemaa filmé la table ronde, et nous vous incitons donc à cliquer sur le lien de sa chaîne Youtube pour la suivre dans son intégralité (13 questions).

En attendant, voici la première vidéo de l'interview :

 


 

Si vous désirez suivre le compte rendu des autres blogueurs, n'hésitez pas à faire un tour chez MyScreen  ou Popmovie.

Merci à Universal Pictures France et à Kamden Media.