Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Le Hulk a vu : Blue Jasmine

[critique] Le Hulk a vu : Blue Jasmine

Jasmine menait la grande vie jusqu'à l'arrestation de son mari. Désormais sans le sou, elle emménage chez sa sœur et tente de s'extirper de cette existence démunie qui lui est insupportable.

Blue-Jasmine-02.jpg

Cette comédie dramatique moins légère qu'il n'y parait fait la part belle aux flashbacks mettant en scène l'ancienne vie de Jasmine ; son oisiveté et les magouilles sordides de son ex-mari l'ont conduite là où elle est. Une revanche du karma, en quelque sorte.

Pleine d'ironie et de coups du sort cinglants, cette histoire se savoure surtout grâce à l'excellente performance de Cate Blanchett.

Un bon Woody Allen.

 

Ma note (sur 5) :

3,5

Note moyenne au Palmarès 2012 (sur 7 votes) :

3,54

 


 

 Blue-Jasmine-01.jpg

Titre original

Blue Jasmine 

Mise en scène 

Woody Allen

Date de sortie France 

25 septembre 2013

Scénario 

Woody Allen 

Distribution 

Cate Blanchett, Alec Baldwin & Sally Hawkins

Musique

 

Photographie

Javier Aguirresarobe

Support & durée

35 mm, 1.85 :1 ; 98 min

 

 

Synopsis : Alors qu’elle voit sa vie voler en éclat et son mariage avec Hal, un homme d’affaire fortuné, battre sérieusement de l’aile, Jasmine quitte son New York raffiné et mondain pour San Francisco et s’installe dans le modeste appartement de sa sœur Ginger afin de remettre de l’ordre dans sa vie.