Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] le Dernier Chasseur de sorcières

[critique] le Dernier Chasseur de sorcières

[critique] le Dernier Chasseur de sorcières

Arrivant dans nos salles de cinéma pile pour la fête d’Halloween, Le Dernier Chasseur De Sorcières est une petite série B sans prétention tout juste sauvée par l’abattage de ses comédiens principaux, et de quelques touches d’humour sympathiques. C’est très con, mais ça fait le job pour peu que l’on ne s’attende pas à un grand film.

Il est évident que Le Dernier Chasseur De Sorcières est une vraie connerie. On ne va pas dire le contraire, c’est complètement raté. Et l’on ne va pas non plus vous dire que l’on peut « se satisfaire » de ce genre de produit quand à côté de très bon divertissements originaux font des bides au Box-Office. Inutile de vous conseiller de vous précipiter au  cinéma dès sa sortie également, d’autant que si vous désirez voir un réel bon film pour Halloween il y a surtout l’excellent Crimson Peak de Guillermo Del Toro.

MAIS …

Dans un tout autre registre, et à condition que vous sachiez à quoi vous attendre (c’est-à-dire à un gros nanar sympatoche), le film de Breck Eisner (le fils de Michael Eisner) pourrait faire le job pour une soirée entre potes. C’est que l’on peut apprécier quelques fois ce genre de divertissements bien bourrins et inoffensifs ! D’autant que le casting – très étonnant - ajoute une certaine « caution artistique » déculpabilisante et rassurante. A ce propos, l’on se demande encore ce que sont venus foutre Michael Caine et Elijah Wood dans ce mélange improbable entre Underworld et Men In Black… Quoique leur présence donne un petit côté déviant et amusant au film. On saluera surtout l’abattage de Vin Diesel, sauvant clairement Le Dernier Chasseur De Sorcières du naufrage total, l’acteur donnant l’impression de s’être senti comme un poisson dans l’eau sur le tournage.

Dommage également que le film soit écrit en dépit du bon sens, tourné n’importe comment et monté sans aucune logique. L’on aurait pu au moins avoir quelques scènes d’action réjouissantes mais elles sont toutes « illisibles », notamment lors du premier combat contre les sorcières devant lequel on ne comprend strictement rien. Histoire d’en rajouter une couche, les effets spéciaux sont vraiment cheap. Mais l’on peut trouver l’ensemble étonnamment rigolo, car il faut avouer que voir Vin Diesel affublé d’un look à la limite du ridicule débiter des punchlines en bidouillant des trucs pour dénicher des sorcières, ça fait son petit effet. Le personnage, immortel, semble absolument tout connaître et savoir tout faire selon les besoins du scénario. L’on ne compte plus le nombre de coïncidences heureuses permettant au récit d’avancer sans que le public ne puisse trop se poser de questions sur la crédibilité de ce qu’il se passe à l’écran. A ce titre, le personnage qu’interprète Rose Leslie fraîchement débarquée de Game Of Thrones ne sert qu’à faciliter le travail au scénariste. La sorcière gagne ainsi des superpouvoirs permettant de débloquer les situations au gré des nécessités de l’histoire, très pratique. On sent pourtant une volonté de bien faire, de créer un univers avec sa propre mythologie et ses codes, mais les auteurs ont voulu trop en faire en multipliant les révélations, les twists les plus grotesques, en ne réussissant pas à trouver le ton en adéquation avec le déroulement de l'intrigue (c’est bien trop sérieux par rapport à la manière dont le tout est raconté). On se retrouve ainsi avec un film bancal, mais plutôt sympathique en tant que nanar distrayant. On pourra même trouver quelques bonnes idées, quelques belles images, qui nous font dire qu’entre les mains d’une autre équipe le film aurait pu être bien meilleur.

En attendant, on pourra tout de même apprécier Le Dernier Chasseur De Sorcières à sa juste valeur, en notant les quelques touches d’humour (toutes réussies) qui ponctuent le film et en profitant du cabotinage de ses excellents acteurs. Après tout, si vous cherchez un long-métrage à voir pour la période d’Halloween, et même si à côté il y a The Visit et Crimson Peak, cela vaut mieux que les nombreux films en found footage qui sortent traditionnellement. Une petite série B pour Halloween qui pourra probablement – à condition que vous sachiez ce que vaut réellement le film - vous satisfaire.

 

 

Titre original

The Last Witch Hunter

Mise en scène 

Breck Eisner

Date de sortie

28/10/2015 avec SND

Scénario 

Cory Goodman, Matt Sazama & Burk Sharpless

Distribution 

Vin Diesel, Elijah Wood, Rose Leslie & Michael Caine

Photographie

Dean Semler

Musique

Steve Jablonsky

Support & durée

2.35 : 1 / 107 minutes

 

Synopsis : Notre monde actuel repose sur un pacte fragile régissant la paix entre humains et sorcières. Ces dernières sont autorisées à vivre secrètement parmi nous tant qu’elles n’ont pas recours à la magie noire. Kaulder, membre de la confrérie de la hache et de la croix qui garantit ce pacte, chasse les sorcières insoumises depuis plus de 800 ans. Mais lorsque l’un des membres de son groupe est assassiné, la guerre est sur le point d’éclater et de faire des rues de New York un véritable champ de bataille.