Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] la Glace & le Ciel : portrait d'un visionnaire

[critique] la Glace & le Ciel : portrait d'un visionnaire

[critique] la Glace & le Ciel : portrait d'un visionnaire

Le nouveau documentaire de Luc Jacquet retrace le parcours du scientifique et explorateur Claude Lorius. La Glace Et Le Ciel est avant tout le portrait d’un homme, plus qu’un état des lieux de la planète. On aurait aimé que l’aspect scientifique soit plus mis en avant par rapport à l’aspect aventure. Mais c’est un film à voir, bien entendu.

C’est le captivant portrait d’un grand scientifique que nous propose Luc Jacquet dans son nouveau film, La Glace Et Le Ciel. Celui de Claude Lorius, qui, dès son plus jeune âge, est parti en Antarctique pour y effectuer ses recherches. En étudiant les glaces et leur composition, l’homme n’a eu de cesse de faire progresser les avancées en matière de connaissance du climat (en ayant notamment eu l’idée ingénieuse d’analyser les bulles d’air contenues dans les plus profondes et anciennes couches de glace pour comprendre les atmosphères de chaque époque).

Nous offrant à voir des images d’archives extrêmement bien conservées, entrecoupées de scènes récentes de Claude Lorius et d’une voix off explicative, Luc Jacquet nous permet de mieux saisir le caractère pionnier du célèbre scientifique et de ses expéditions extraordinaires. Difficile dans ces conditions de tenter de critiquer La Glace Et Le Ciel, tant la mise en scène se fait discrète au profit du simple plaisir de contempler des documents rares et admirables. Un point positif, puisque le réalisateur nous épargne les dialogues et autres digressions philosophico-poétique qui accompagnaient le pénible La Marche De L’Empereur (un formidable documentaire, bien entendu, aux conditions de tournages impressionnantes, simplement agaçant par son écriture). Très humble, le film nous permet d’apprendre énormément sur la complexité technique et logistique pour monter de tels projets, tout comme sur l’incroyable persévérance de ces scientifiques (car Claude Lorius est entouré d’une équipe tout aussi « folle » que lui) qui parcourent les quatre coins du monde dans des conditions extrêmes afin de prouver leurs théories. Des hommes certes médiatisés, souvent entendus par la presse et les politiques, mais jamais réellement compris.

Pourtant, malgré des années à essayer de convaincre, Claude Lorius ne semble pas amer. Il reste un optimiste, persuadé d’une possibilité de changement de mentalités. Le film ainsi n’est pas alarmiste, il essaie simplement d’apporter une pierre à l’édifice en s’adressant à tous directement. Peut-être pourrons-nous trouver à redire sur une légère frustration ressentie en raison d’un manque d’approfondissement scientifique, le film faisant la part belle au côté aventure. Mais c’est un film à voir, bien entendu.

 

 

 

Titre original

La Glace & Le Ciel

Mise en scène 

Luc Jacquet

Date de sortie

21/10/2015 avec Pathé & Wild Bunch

Scénario 

Luc Jacquet

Distribution 

Claude Lorius & Michel Papineschi

Photographie

 Stéphane Martin

Musique

 Cyrille Aufort

Support & durée

1.85:1 (ainsi que des formats liés aux extraits de films d'époque) en 35mm / 89 minutes

 

 

Synopsis : Luc Jacquet met en scène l’aventure de Claude Lorius, parti en 1957 étudier les glaces de l’Antarctique. Il nous raconte l’histoire d’une vie extraordinaire de science et d’aventure, consacrée à percer au plus profond des glaces de l’Antarctique les secrets bien gardés du climat.