Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand je regarde l'écran, l'écran me regarde.

[critique] Le Hulk a vu : la Stratégie Ender

Ender est la recrue la plus prometteuse de son école. Gravissant les échelons, il sera amené à diriger l'ultime bataille spatiale contre les Doryphores.

la-Strategie-Ender-02.jpg

La quasi-totalité du film met en scène le jeune Ender dans un cadre militaire strict où il sera entrainé dur, jalonné de combats d'équipes en apesanteur farfelus et d'élans moralisateurs sans intérêt. Tout ça en guise de préparatif à une guerre dont on ne voit la couleur que dans les quinze dernières minutes. On note toutefois quelques idées originales, surtout lors de la toute fin rappelant vaguement District 9, sans en avoir l'intelligence.

Malheureusement, l'ensemble s'apparente surtout à un Starship Troopers du pauvre. Décevant.

 

 

Ma note (sur 5) :

2

 


 

la-Strategie-Ender-01.jpg

Titre original

Ender’s Game 

Mise en scène 

Gavin Hood

Date de sortie France 

6 novembre 2013

Scénario 

Gavin Hood d’après l’oeuvre d’Orson Scott Card 

Distribution 

Harrison Ford, Asa Butterfield & Ben Kingsley

Musique

Steve Jablonski

Photographie

Donald McAlpine

Support & durée

35 mm / 114 min

 

 

Synopsis : Dans un futur proche, une espèce extraterrestre hostile, les Doryphores, ont attaqué la Terre. Sans l’héroïsme de Mazer Rackham, le commandant de la Flotte Internationale, le combat aurait été perdu. Depuis, le très respecté colonel Graff et les forces militaires terriennes entraînent les meilleurs jeunes esprits pour former des officiers émérites et découvrir dans leurs rangs celui qui pourra contrer la prochaine attaque. Ender Wiggin, un garçon timide mais doté d’une exceptionnelle intelligence tactique, est sélectionné pour rejoindre l’élite. A l’académie, Ender apprend rapidement à maîtriser des manœuvres militaires de plus en plus difficiles où son sens de la stratégie fait merveille. Graff ne tarde pas à le considérer comme le meilleur élément et le plus grand espoir de l’humanité. Il ne lui manque plus qu’à être formé par Mazer Rackham lui-même, pour pouvoir commander la Flotte lors d’une bataille homérique qui décidera du sort de la Terre.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

ah tu lu le livre original d'Orson Scott Card ? C'est très important je pense par rapport à l'avis que l'on se fait du film (enfin je l'ai pas encore vu hein ne me spoile pas ^^).


Je veux dire au vu de l'histoire y'aurait un vrai problème de montrer des batailles spatiales avant la fin, ça te dévoillerais tout. On suit la vision d'Ender, donc c'est normal qu'on ne voit
rien (arf difficile d'en dire plus sans spoiler).


Bon sinon j'attend de le voir mais après peut être que l'ambiance et le scenario sont mal fait. Ce serait dommage, au vu de la pépite qu'ils utilisent. Normalement on doit sentir une vrai tension
psychologique, ou sinon oui c'est loupé.
Répondre