Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Quand je regarde l'écran, l'écran me regarde.


[critique] Tunnel

Publié par Nico sur 3 Mai 2017, 16:51pm

Catégories : #Sur écran : sorties cinéma, #Cinéma 2017, #Cinéma asiatique, #Version Originale, #Condor

[critique] Tunnel

Un autre excellent film coréen qui sort chez nous. Ça s’appelle Tunnel, c’est réalisé par Kim Seong-Hun, et ça brasse, comme souvent avec les longs-métrages de ce pays, de multiples genres, à la fois film catastrophe, survival, drame social, et comédie. Un idéal de divertissement, mis en scène avec talent, dont le postulat somme toute très simple est rehaussé par une subtile critique de la société coréenne. A ne pas manquer !

Encore un autre excellent film coréen qui sort chez nous ! L’année dernière nous avions eu droit à The Strangers, Dernier Train Pour Busan et Mademoiselle, entre autres et dans des styles totalement différents, cette année vous pouvez compter sur Tunnel pour avoir un divertissement de qualité et original. On ne va pas faire de généralité sur le cinéma coréen, car les productions qui arrivent jusque dans notre pays sont sélectionnées avec soin par les distributeurs, le fait est que ce que l’on voit dans nos salles est toujours épatant et rafraîchissant, avec une réalisation systématiquement inventive ou, du moins, très efficace.

[critique] Tunnel

Tunnel ne fait pas exception et s’impose sans problème comme l’une des meilleures sorties de ce printemps. C’est que, dans le genre, l’on n’a plus du tout l’habitude de voir une telle réussite, surtout en provenance des Etats-Unis, dont les derniers films catastrophes étaient passablement grotesques. Kim Seong-Hun réalise et scénarise une œuvre non seulement extrêmement divertissante mais surtout possédant un véritable fond. Parce qu’il montre les failles et les travers de la société coréenne, le jeune metteur en scène semble régler ses comptes. Qu’il s’agisse de la police, de l’administration, des équipes de secours, des médias, chacun en prend pour son grade dans cette sorte de fable dénonçant le cynisme et les paradoxes d’un pays que le réalisateur affirme pourtant adorer et pour lequel il participe clairement avec ce film à la renommée culturelle internationale.

Quoi qu’il en soit, Tunnel reste surtout un excellent spectacle, tendu de bout en bout, qui parvient à maintenir en haleine sans jamais perdre l’attention des spectateurs. C’est qu’un film aussi long sur un gars coincé tout seul dans sa voiture dans le noir, ça peut rapidement devenir ennuyeux si ce n’est pas bien traité. Toutefois Kim Seong-Hun, bien aidé par un montage parfait, sait exactement comment relancer l’intérêt en multipliant les rebondissements parfois les plus absurdes. Résultat, l’on jubile continuellement devant des situations toujours plus incroyables, et le personnage principal, contraint de toujours faire un peu plus preuve d’ingéniosité, gagne en capital sympathie.

[critique] Tunnel

L’écriture et la caractérisation des personnages sont d’ailleurs formidables. Kim Seong-Hun semble avoir trouvé le meilleur équilibre entre survival, critique sociale et comédie, et livre avec Tunnel un film efficace, émouvant, pertinent, s’imposant sans problème comme l’une des meilleures surprises du début d’année.

A ne surtout pas manquer !

Titre original

Teo Neol

Date de sortie en salles

3 mai 2017 avec Version Originale/Condor

Date de sortie en DVD

 

Photographie

Kim Tae-sung

Musique

Young-jin Mok

Support & durée

35 mm en 2.35:1 / 126 min

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents