Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand je regarde l'écran, l'écran me regarde.

[info] Au Coeur du temps en DVD le 28 juin !

  

Redécouvrez la série de science-fiction la plus originale et la plus populaire des années 60 ! 

 

Présentation de l’éditeur : Installée dans une base secrète dans les sous-sols du désert de l’Arizona, l’équipe du projet Tic-Toc travaille à ce qui sera la plus grande découverte scientifique de l’Humanité : le voyage dans le temps ! Mais après 10 ans de recherche, le projet est remis en cause par le gouvernement… Il ne reste donc plus que 24 heures pour prouver au monde que le Chronogyre est au point. Les professeurs Tony Newman et Doug Philips se lancent dans le tunnel… Ils sont alors catapultés sur le Titanic juste avant son naufrage !

Dès lors, l’équipe restée en Arizona met tout en œuvre pour ramener les deux hommes. Mais il semblerait que la machine ne puisse s’arrêter…

 

Une info par Vance

 

Avant Code Quantum, il y avait Au cœur du temps.

 Au-coeur-du-temps-03.jpg

A l’époque des autres perles télévisuelles qu’étaient Au pays des géants, Voyage au fond des mers (deux autres productions Irwin Allen – fécond, le bonhomme !) ou the Twilight Zone, cette série exploitait à merveille (en tous cas, dans son idée de départ) des notions purement SF tout en appliquant les codes du feuilleton : on y retrouve en effet cette dynamique particulière des comic-books d’antant, ceux qu’on trouvait publiés chez nous chez Artima (entre autres), souvent en format poche. Tony et Doug sont donc des explorateurs malgré eux, notion qu’on retrouvera dans Sliders par exemple : piégés dans le temps (généralement le passé, puisqu’ils iront jusqu’à la Grèce antique, mais parfois dans un futur proche), ils vivent des aventures épiques dans des époques hautes en couleur tandis que leurs collègues, demeurés dans la base, tentent de les ramener à bon port, et à la bonne époque. Je me souviens ainsi que dans un épisode, les deux « exilés temporels » parviennent à « rentrer » mais trouvent leurs amis plongés dans une sorte de stase, comme s’ils ne s’étaient pas correctement synchronisés avec le flux. D’autres fois, le Time Tunnel, au lieu de les ramener, embarque par erreur des individus d’une autre époque, voire d’une autre race…

 Au-coeur-du-temps-04.jpg

On le voit, de la science-fiction classique mais parfois poussée dans ses derniers retranchements au gré des scénaristes. La série est mal connue en France (la première diffusion n’était que partielle, il faudra attendre la fin des années 1980 pour que La Cinq, puis Série Club, programment l’intégralité des trente épisodes) mais s’est taillée une jolie réputation, à peine entachée par celle de sa VF d’époque, constellée d’approximations (les doubleurs, alors, s’ils étaient de vrais professionnels et savaient rehausser le niveau des dialogues, n’était pas du tout amateurs de SF). Et puis le visuel de ce tunnel temporel (le « chronogyre » !) hypnotique dont la mise en marche s’accompagnait d’éclats de pétards et d’étincelles vaut à lui seul le détour.

 

Au-coeur-du-temps-02.jpg 

 

Caractéristiques techniques du coffret DVD :

 

Format Image : 1.33

Format Ecran : 4/3

Format Audio : Français et Anglais 2.0 mono

Sous-titres : français

4 DVD – 12h14 min environ

 

 

Editeur : Universal Pictures Vidéo

 

Extrait vidéo : Le Chronogyre

 

 

 

 

Et bien d’autres extraits disponibles sur la page ad hoc  Dailymotion d’Universal Pictures Vidéo.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C


Alors là, je ne connaissais pas du tout. Je me demande s'il y a des chances que ma bibli accepte de l'acheter...



Répondre
V


J'aimerais bien en revoir un épisode, je garde un souvenir extrêmement flou mais agréable. J'adorais Voyage au fond des mers aussi (également appelé le Sous-marin de
l'apocalypse je crois), Au pays des géants...



F


Une série culte, avec son fameux chonogire.


Voyage dans le temps, ça ne peut pas vieillir !



Répondre
V


C'est pas faux !