Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Le Hulk a vu : Monstres Academy

[critique] Le Hulk a vu : Monstres Academy

Passionné par l'art de la terreur, Bob travaille d'arrache-pied pour réussir à la Monstres Academy. Sulli, quant à lui, prend les cours avec nettement moins de sérieux. Nul doute que leur première rencontre sera pour le moins houleuse.

Monstres-Academy-03.jpg

Cette préquelle à l'un des tout meilleurs Pixar nous démontre que même un intello au petit gabarit et son équipe de bras cassés peuvent rivaliser avec des terreurs d'élite avec de la volonté et de l'astuce, au travers d'un impitoyable "concours de la peur" plutôt prenant. L'intrigue est sans doute assez convenue dans les deux premiers tiers du film, néanmoins la dernière partie n'est pas avare en surprises, et on retrouve avec bonheur ce je-ne-sais-quoi qui fait le charme des productions Pixar.

Avec en bonus quelques clins d'œil croustillants au premier volet, il n'y a pas de raison de ce priver de celui-ci, même s'il n'est au fond pas aussi mémorable.

 

Ma note (sur 5) :

3,5

 


 

 

 

 

Monstres Academy 02

Titre original

Monsters University  

Mise en scène 

Dan Scanlon

Production 

Pixar, distribué par Walt Disney

Date de sortie France 

10 juillet 2013

Scénario 

Robert Baird, Daniel Gerson & Dan Scanlon 

Distribution 

Les voix de Billy Crystal, Steve Buscemi & John Goodman en VO ; Jamel Debbouze, Eric Métayer & Catherine Deneuve en VF

Durée 

104 minutes

Musique

Randy Newman

Support 

35 mm

Son 

VF DD 5.1

 

 

Synopsis : Même quand il n’était qu’un tout petit monstre, Bob Razowski rêvait déjà de devenir une Terreur. Aujourd’hui, il est enfin en première année à la prestigieuse université Monstres Academy, où sont formées les meilleures Terreurs. Son plan de carrière bien préparé est pourtant menacé par sa rencontre avec James P. Sullivan, dit Sulli, un vrai crack qui a un don naturel pour Terrifier. Aveuglés par leur désir de se prouver l’un à l’autre qu’ils sont imbattables, tous deux finissent par se faire renvoyer de l’université. Pire encore : ils se rendent compte que s’ils veulent que les choses aient une chance de rentrer dans l’ordre, ils vont devoir travailler ensemble, et avec un petit groupe de monstres bizarres et mal assortis…