Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] l’Extravagant Voyage du jeune & prodigieux T.S.Spivet

[critique] l’Extravagant Voyage du jeune & prodigieux T.S.Spivet

Vivant dans un ranch d'un autre âge, la famille Spivet est on ne peut plus disparate. Le jeune T.S., 10 ans et au brillant esprit, reçoit un prix d'une prestigieuse académie scientifique pour avoir conçu une machine à mouvement perpétuel. Il entreprend alors un long périple à travers l'Amérique pour aller chercher cette récompense.

T.S.-Spivet-02.jpg

Le début du film enchaîne les situations de famille incongrues et décalées, dont l'humour facétieux ravira les fans du réalisateur. Quant au reste de l'histoire, c'est un voyage parfois drôle, parfois imprévisible, où la rigueur scientifique du jeune Spivet et son imagination débordante se mêlent habilement.

L'ensemble vraiment très déphasé en rebutera peut-être certains, mais avec un finale émouvant et pertinent, le film a une saveur unique et agréable. Du Jeunet, quoi.

 

Ma note (sur 5) :

3,5

Note moyenne au Palmarès (sur 8 votes) :

3,59

 


 

T.S.-Spivet-01.jpg

Titre original

The Young & Prodigious T. S. Spivet 

Mise en scène 

Jean-Pierre Jeunet

Date de sortie France 

2 janvier 2013

Scénario 

Jeunet & Laurant d’après l’œuvre de Reif Larsen  

Distribution 

Helena Bonham Carter, Judy Davis & Kyle Catlett

Musique

Denis Sanacore

Photographie

Thomas Hardmeier

Support & durée

35 mm & IMAX 3D ; 105 min

 

 

Synopsis : Frank est propriétaire d'une boutique de mannequins. Sa vie prend un nouveau tournant quand Anna vient lui demander de l'aide pour sa nouvelle exposition.