Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Kung Fu Panda 3 : trop mignon !

[critique] Kung Fu Panda 3 : trop mignon !

[critique] Kung Fu Panda 3 : trop mignon !

Kung Fu Panda 3 

Une suite dans la lignée des autres épisodes, pas très inventive ni franchement captivante, mais qui devrait faire le bonheur des fans de Po. Kung Fu Panda 3 a beau être fade et convenu, il n’en demeure pas moins magnifique d’un strict point de vue esthétique. C’est déjà ça de bien.

Le premier Kung Fu Panda était une agréable (mais mineure) surprise. Principalement parce que c’était un Dreamworks enfin recommandable, qui tranchait radicalement avec la vulgarité et la démagogie de la saga de Shrek. Le second, une suite distrayante qui n’apportait rien de nouveau.

Ce 3ème épisode est ainsi dans la lignée des deux autres. On sait à quoi s’attendre.

Il s’agit une fois encore d’une petite aventure mêlant bons sentiments, action et humour, avec des personnages que l’on connait bien. Pas de surprise (ou très peu), Kung Fu Panda 3 fait ce qu’il sait faire sans chercher à être plus original que d’habitude. De fait, on a déjà l’impression d’avoir vu le film, et il est ultra prévisible. Il faut dire que le plus gros point faible demeure son écriture, faisant preuve d’une certaine paresse et d’une non-envie de prendre le moindre petit risque. L’on se retrouve avec un produit ni inventif ni captivant, qui se laisse regarder certes facilement, sans toutefois satisfaire véritablement sauf si l’on est fan de Po. Car ici la principale nouveauté est que le célèbre panda va enfin pouvoir rencontrer ses congénères.

Donc si vous craquiez déjà devant Po, préparez-vous à fondre devant la « mignonitude » des dizaines de bébés pandas qui font leur apparition dans ce troisième épisode. Mais en dehors des quelques rires que peuvent provoquer ces petites boules de poils, le reste semble extrêmement convenu et fade. Par exemple, les coéquipiers du héros sont complètement mis au second plan, comme si les scénaristes ne savaient pas quoi faire d’eux. Assez étonnant que de tels personnages ne soient pas mieux exploités, on parle tout de même d’un tigre, d’une mante religieuse, d’un serpent, d’une grue et d’un singe ! Ils ne servent quasiment à rien ici. Tout comme le grand méchant de l’histoire peine à s’imposer, manquant de caractérisation.

Finalement, ce qui sauve Kung Fu Panda 3, c’est son esthétique, superbe, et le dynamisme de ses scènes d’action. Visuellement, c’est magnifique. Un régal de tous les instants. Le film vaut le coup d’être vu surtout pour ses paysages impressionnants et ultra colorés. Le relief accentue d’ailleurs considérablement le plaisir.

Kung Fu Panda 3, à défaut d’être bien écrit, est un film correct, gentillet, à la morale constamment surlignée, mais très beau. C’est déjà ça de bien. Distrayant et mignon.

 

 

Titre original

Kung Fu Panda 3

Mise en scène 

Jennifer Yuh & Alessandro Carloni

Date de sortie

30/03/2016 avec 20th Century Fox

Scénario 

Jonathan Aibel & Glenn Berger

Distribution 

Les voix en VF de Manu Payet & Pierre Arditi ; en VO de Jack Black, Jackie Chan, J K Simmons, Angelina Jolie Pitt, Dustin Hoffman, Lucy Liu, Kate Hudson, Seth Rogen, Bryan Cranston & Jean-Claude Van Damme

Photographie

 

Musique

Hans Zimmer

Support & durée

2.35 : 1 / 95 minutes

 

Synopsis : Po avait toujours cru son père panda disparu, mais le voilà qui réapparaît ! Enfin réunis, père et fils vont voyager jusqu’au village secret des pandas. Ils y feront la connaissance de certains de leurs semblables, tous plus déjantés les uns que les autres. Mais lorsque le maléfique Kaï décide de s’attaquer aux plus grands maîtres du kung-fu à travers toute la Chine, Po va devoir réussir l’impossible : transformer une horde de pandas maladroits et rigolards en experts des arts martiaux, les redoutables Kung Fu Pandas !