Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Quand je regarde l'écran, l'écran me regarde.


[critique] Sâdhu : en quête de spiritualité

Publié par Nico sur 6 Novembre 2013, 06:50am

Catégories : #Sur écran : sorties cinéma

En suivant pendant 18 mois le pèlerinage d'un Sâdhu, Suraj Baba, le réalisateur Gaël Metroz livre un très beau documentaire sur la recherche spirituelle d'un homme profondément attachant.

Sâdhu 02

Sâdhu est un film difficile à aborder. En choisissant le minimalisme et l'absence totale d'explications - aucune voix off - Gaël Metroz prend le risque de laisser quelques spectateurs sur le bord de la route. Mais le réalisateur croit tellement en son projet et admire tellement l'homme qu'il accompagne en pèlerinage qu'il est persuadé que l'on ne peut que s'attacher à ce dernier. Et effectivement, si le début peut surprendre par son immédiate immersion dans le vif du sujet, on finit par ressentir une certaine empathie vis à vis du Sâdhu Suraj Baba.

Très éloigné des « clichés » sur les Sâdhus ou de l'idée que l'on se fait de ces hommes, Suraj Baba se révèle très étonnant. D'une très grande humilité, il nous fait part de ses aspirations, de ses doutes et de ses convictions, avec une simplicité vraiment touchante. Cet homme qui a vécu reclus dans les montagnes pendant 8 ans n'est finalement pas si déconnecté de la réalité que ce que l'on pouvait s'imaginer. Tout au long du film, qui est monté intelligemment dans l'ordre chronologique du pèlerinage, nous découvrons peu à peu quelques surprenantes facettes de Suraj Baba, dont la culture très occidentalisée pourra amuser les spectateurs. Grand amateur de chansons, il nous fait profiter de quelques-unes dont il est l'auteur, rythmant agréablement son parcours et appuyant très justement le propos du long métrage.

Sadhu-03.jpg

Lorsqu'il se retrouve de nouveau au cœur de la « civilisation » au milieu de la foule, ses certitudes vont être ébranlées. Et c'est à ce moment que l'on se rend compte de la force du personnage. Son regard sur le monde finit par nous toucher, nous commençons seulement à penser que nous le comprenons. Mais le pèlerinage est bien loin d'être fini.

A terme, au bout de 18 mois de marche, de dialogue, de regards, la quête de spiritualité de Suraj Baba est toujours au cœur de ses interrogations. Nous laissons l'homme, lors d'une scène très émouvante, dans ses pensées, avec la certitude d'avoir fait une belle rencontre et le sentiment de sortir de la salle avec une multitude de questions.

A voir.

 

Ma note (sur 5) :

4

 Sâdhu 01

Titre original

Sâdhu

Mise en scène 

Gaël Metroz

Date de sortie France 

6 novembre 2013

Scénario 

 

Distribution 

Suraj Baba

Musique

Julien Pouget

Photographie

Gaël Metroz

Support 

35 mm

 

Synopsis :ll y a 8 ans, Suraj Baba s’est retiré du monde pour devenir un sâdhu, un ermite isolé dans une grotte au cœur de lʼHimalaya. Tous les 12 ans, la Kumbha Mela réunit plus de 70 millions de pèlerins. Suraj y assiste pour la première fois. Quand il découvre ce qui ressemble plus à une foire commerciale quʼàun rassemblement spirituel, sa foi estébranlée.
Doit-il s
efforcer d’être un saint homme ou juste un homme bien ?

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents