Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Quand je regarde l'écran, l'écran me regarde.


[critique] le Transporteur 3 : vive Audi !

Publié par Broots sur 14 Août 2014, 10:32am

Catégories : #Sur écran : rattrapage de séance, #DVD

Article publié initialement en mai 2009.

 

Avec Hadopi qui arrive et l'absence totale de motivation pour me masturber l'esprit à chercher comment le contourner (roh, avec ça si le référencement du blog n'augmente pas !) je profite de mes "films" restants (non, j'ai même pas honte). J'ai donc mis une ptite galette et parmi les choix présents il y avait le Transporteur 3.

"Bah, pourquoi pas" me dis-je, après tout j'avais bien aimé le n°1 (afin de sauver le peu de crédibilité qu'il me reste on n'évoquera pas ici le fait que j'ai aussi vu le 2... et Taken... oui ça va, je sais !)


Alors bon voilà, quand même ça va pas en s'arrangeant... En fait est condensé dans ce film tout ce que je déteste (vomis ?) dans les productions Besson : des fights filmés par un aveugle ou un épileptique (ou les 2 ?), des invraisemblances, des clichés gros comme la tête de Luc, de l'humour potache, des raccourcis scénaristiques (en même temps, c'est lui qui écrit, faut pas demander la lune...). Bref, c'est moche, mal écrit (cette histoire de pollution, d'écologie, on n'y croit pas une seule seconde. Ah, ces scénarios sur le "monde actuel", que c'est mauvais...), pas super bien joué, enfin bon, c'est vraiment pas terrible...

 
Mais bon y a Jason Statham... Et j'arrive pas à détester un film de Jason :)
Je sais pas, ça doit être sa manière de parler, sa cool attitude, j'en sais rien, juste laissez tomber, je n'y arrive pas...

 
Donc voilà j'ai éteint mon cerveau et j'ai du coup profité du truc sans prise de tête...
Et bon, finalement, c'est pas si mal parfois de ne rien attendre d'un film et du coup d'avoir ce qu'on veut... ce rien qui fait qu'on va ensuite se coucher tranquille, le film instantanément digéré, sans aucune question ni déception, sans aucun sentiment sinon celui de se dire : "Quand même, c'est super une Audi !"...

 

 

Titre original

Transporter 3

Réalisation 

Olivier Megaton

Date de sortie

26 novembre 2008 avec EuropaCorp

Scénario 

Luc Besson & Robert Mark Kamen

Distribution 

Jason Statham, Natalya Rudakowa, François Berléand & Robert Knepper

Photographie

Giovanni Fiore Coltellacci

Musique

Alexandre Azaria

Support & durée

DVD EuropaCorp (2011) zone 2 2.35 :1/ 105 min

 

 

Synopsis : Parce qu'il est le spécialiste incontesté des livraisons à haut risque, Frank Martin se voit contraint, sous la menace, de transporter deux sacs imposants et une jeune Ukrainienne depuis Marseille jusqu'à Odessa. Que contiennent les sacs ? Qui est cette fille? Pourquoi doit-il l'accompagner ? Quels enjeux se cachent derrière cette livraison ? Frank ne sait pas grand-chose, et surtout pas comment il va sortir de ce piège tendu par un adversaire bien plus redoutable que les précédents...

[critique] le Transporteur 3 : vive Audi !

Commenter cet article

language desire 11/02/2017 09:38

Interesting article share and this blog is impresses more people to reading that blog

broots 25/05/2009 07:49

quelle belle envolée lyrique, bien qu'un peu trop imagée à mon (mauvais) goût, bravo à toi, easy, et à ton talent hautement supérieur au mien.Mais, en vrai, Luc Besson, c'est ton oncle ?

TWIN 23/05/2009 23:32

Il a raison. Le Broots est trop poilu pour être honnête ! :)

Vance 23/05/2009 17:49

C'est peut-être son ex ?

Wade Wilson 23/05/2009 17:19

Ca sent la frustration tout ça... Stade oral?

easy 23/05/2009 16:37

Que dire que dire quand on a le culot d'appeler une chronique ce qui aurait à peine valu le coup de côtoyer quelques centimètres carrés de calcaire sur le bord d'un bidet de chiotte de gare. Quand notre ami Broots (que broute-t-il d'ailleurs? ), s'octroie un tel honneur au nom de l'empire de sa propre connerie et de son onanisme latent, j'ai envie de lui vomir dessus, mais ce serait lui donner quelque nourriture spirituellle dont il n'a guère vu la face depuis sa sortie utérine. Non content de pomper jusqu'à la moelle les films via son ordi, faut il encore qu'il vomisse sa frustration chichement membrée sur ceux qu'il pille à longueur de nuit solitaire. Le jour où il ne lui restera que la nouvelle star comme unique de sujet de gerbiture, regrettera-t-ll ses propos puérils au nom d'une gloire anonyme? Dernière étape de sa mégalo enfantine, qu'il nous fasse rêver avec son téléphone portable en nous montrant comme il est talentueux, bien meilleurs que ces minables producteurs, ou réalisateurs… j'attends avec hâte. 

jennifer 23/05/2009 15:43

Je reconnais bien là ton style d'écriture Broots ! Je crois que le côté cool de Jason tu l'as un peu hérité en fait. Mais bon, j'aime bien au moins ça fait sourire. Et oui Jason, c'est la classe, ça ne vaut pas George d'un point de vue charme mais c'est vrai qu'il a une sacrée carure et les combats, mmh j'adore. Par contre je me suis arrêtée au 1er, je n'ai pas vu la suite même si les bandes annones me bottaient bien....Bonne journée ensoleillée

Wade Wilson 23/05/2009 13:16

j'aime bien qu'on me comprenne...

Vance 23/05/2009 09:22

Tu as raison, mais il n'était nul besoin de le répéter !

Wade Wilson 23/05/2009 07:12

La vidéo de Mozinor est géniale, et très révélatrice sur la manière de Luc d'appréhender le cinéma! A part ça, Le Transporteur 3 est une vraie bouse de cinéma, un truc totalement abject qui repousse toutes les limites. Merci Luc pour nous faire comprendre de temps en temps ce qu'il ne faut pas faire!

Nous sommes sociaux !

Articles récents