Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
Matrix : le coût de la prophétie

Matrix : le coût de la prophétie

Matrix : le coût de la prophétie

J'ai souvent entendu parler de ce film. Matrix. Un nom franchement attrayant.
J'y voyais un très bon film. Étant quand-même un peu fan de S-F, je m'attendais à quelque chose de prenant, d'exceptionnel vu les retours que j'en ai eus.
Et bien, non, je n'avais pas encore vu ce film. Étant né après sa sortie, l'occasion de le voir ne se présenta que récemment.
Au final... ce n'est pas un mauvais film. Non, c'en est plutôt un bon. Mais qui, à mon avis, est largement surestimé.

Matrix : le coût de la prophétie

J'ai bien aimé le début. La première partie. Jusqu'à la moitié du film.
L'intrigue est franchement très prenante. La première scène du film nous plonge directement dans l'action, en nous laissant deux-trois mystères en suspens.
C'est seulement après qu'on nous présente le personnage principal, Neo. On a un peu de mal à comprendre ce qu'il se passe, il y a des questions sans réponse.
L'ambiance et les couleurs nous permettent de facilement plonger dans l'univers, le suspense est toujours présent : on a envie de connaître le pourquoi du comment.
Et le moment tant attendu arrive enfin : la rencontre avec Morpheus.
Morpheus, dont on retiendra ses lunettes sans branches.

Matrix : le coût de la prophétie

Là, c'est le déclic. On apprend la vérité, on comprend, tout - ou du moins, presque. Tout est plus compliqué qu'il n'y paraît.
La suite s'enchaîne rapidement. On suit un rythme franchement alléchant tout le long du film.
Les scènes de combat sont très réussies, et malgré deux-trois contretemps, une fin prévisible, et des centaines de chargeurs vidés dans le vide, ça reste intéressant et divertissant.

Mais, il y a un mais. Une chose ne m'a pas plu dans la deuxième partie du film. Une chose très simple : la prophétie.
On est dans un monde normal : un futur proche, sans magie, sans Dieu, sans pouvoirs spéciaux, sans extra-terrestres, avec une technologie... terrestre.

Matrix : le coût de la prophétie

Si je prends le film Dune, de Lynch, dedans, il y a également une prophétie.
Mais une prophétie cohérente, qu'on apprivoise beaucoup plus facilement que celle de Matrix : on parle d'un monde totalement différent du nôtre, avec des personnages non-humains qui ne subissent donc pas les mêmes lois que nous.


Et dans Matrix, on arrive avec une prophétie. Et un Oracle. Deux choses qui ne collent pas du tout avec le monde tel qu'il nous est présenté.
Je ne dis pas que je n'apprécie pas les films fantastiques parce qu'ils sont fantastiques. Mais plutôt qu'on mélange deux choses bien distinctes ensemble.

Bon, au final, ce fut un bon film. Juste un film que je n'ai pas pu apprécier pleinement à cause de certains détails.

Titre original

The Matrix

Date de sortie en salles

23 juin 1999 avec Warner Bros.

Date de sortie en vidéo

24 mai 1999 avec Warner Bros.

Date de sortie en VOD

13 octobre 2008 avec Warner Bros.

Réalisation

Lana & Lilly Wachowski

Distribution

Keanu Reeves, Laurence Fishburne, Carrie-Ann Moss & Hugo Weaving

Scénario

Lana & Lilly Wachowski

Photographie

Bill Pope

Musique

Don Davis

Support & durée

Blu-ray 4K UHD Warner Bros. (2018) en 2.40 :1/136 min