Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Life : Origine Inconnue

[critique] Life : Origine Inconnue

[critique] Life : Origine Inconnue

Un petit film de SF efficace quoique vraiment prévisible, mélange un peu opportuniste d’Alien et de Gravity sans le talent respectif de leurs auteurs. Life est une série B avec des moyens, qui fait le job.

En sortant de la projection du nouveau film de Daniel Espinosa, un énième survival SF, l’on a presque un peu honte d’avoir trouvé ça correct. Parce que oui, Life fait le job. Mais l’on est subtilement confus d’avoir apprécié, car c’est avouer que l’on se contente de peu.

[critique] Life : Origine Inconnue

De fait, il faut avouer qu’avec un tel sujet et un tel casting, on aurait vraiment pu avoir bien mieux. Du coup, comment faudrait-il réagir ? Se réjouir d’une œuvre quasiment dépourvue d’ambition mais qui s’avère relativement efficace (et donc reconnaître qu’on est des spectateurs peu exigeants) ? Ou bien manifester notre agacement face à un produit définitivement paresseux ? Parce qu’il faut dire qu’en l’état, ce Life n’est en fait qu’une grosse série B qui se distingue de la concurrence surtout par son budget et ses comédiens lui apportant une certaine crédibilité. Tout est prévisible dans ce film, y compris les scènes qui se veulent –justement - être le contraire.

[critique] Life : Origine Inconnue

Life puise principalement son inspiration dans le chef-d’œuvre de Ridley Scott, notamment dans sa volonté de surprendre un public par des séquences fortes en jouant par exemple énormément avec l’image que l’on peut associer facilement à ses acteurs. Le problème c’est que l’on a déjà vu Alien, et que ce Life ne cherche pas à être plus original. Le film essaie cependant de se démarquer un peu de son modèle par son traitement moins « fantastique ». Cette fois-ci, l’extraterrestre vient de Mars et non d’une planète inconnue, et les descriptions qui en sont faites sont tellement précises qu’elles participent paradoxalement à le rendre moins mystérieux - et donc moins effrayant. Tout l’opposé d’Alien, dont l’une des plus grandes réussites était sans aucun doute la construction de son univers, qui semblait extrêmement cohérent sans en faire des tonnes et qui jouait habilement avec la frustration d’un public se demandant continuellement quelle surprise Scott allait leur réserver. Life mange un peu à tous les râteliers, et s’inspire aussi d’une certaine façon d’un autre film de SF bien connu, l’extraordinaire Gravity d’Alfonso Cuarón. Toutefois Daniel Espinosa n’a ni le talent de Ridley Scott, ni celui du réalisateur mexicain, et ne parvient jamais à gérer correctement l’espace (on ne sait plus qui est où, quand bien même l’action se déroule dans un même lieu tout du long, à savoir l’ISS).

[critique] Life : Origine Inconnue

Malgré tout, le film reste très efficace dans le genre survival et si l’écriture n’est pas le point fort (encore des scientifiques agissant en dépit du bon sens) il faut reconnaître en revanche que les péripéties s’enchaînent bien, le metteur en scène parvenant même à instaurer une certaine tension lorsque l’extra-terrestre (au design d’une fadeur hallucinante) décide de s’en prendre aux astronautes. Nul doute qu’avec davantage d’ambition, le long-métrage de Daniel Espinosa aurait été vraiment recommandable.

Néanmoins, comme nous vous l’avons dit, il est totalement possible d’apprécier ce petit film de SF pour ce qu’il est déjà.

Titre original

Life

Date de sortie en salles

19 avril 2017 avec Sony Pictures

Date de sortie en DVD

 

Photographie

Seamus McGarvey

Musique

Jon Ekstrand

Support & durée

2.35 :1 / 104 minutes