Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand je regarde l'écran, l'écran me regarde.

[fun] Matrix, ou l'art du recyclage

Serait-ce pour me rappeler à l'ordre dans le Challenge Post-Apocalyptique au cinéma ? Car c'est vrai que je suis quelque peu en retard sur septembre, la faute à... bah non, je ne dois m'en prendre qu'à moi-même - et je ne peux même pas blâmer Cachou qui pour une fois n'est pas à l'heure !


Quoi qu'il en soit, Matrix a été projeté dans le cadre de ce challenge. L'occasion de reparler de cette oeuvre qui n'en finit pas de susciter des commentaires aigris de puristes, qui n'y voient qu'un melting-pot (plus ou moins) heureux de très nombreuses tendances ou idées, voire de séquences entières récupérées un peu partout - mais surtout en Asie.


Ah mais peut-être n'en êtes-vous pas persuadés ?


Alors regardez cette trouvaille de Broots. Enjoy !

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

mouais. Y'a vraiment deux, allez trois trucs troublants, comme la poursuite avec l'explosion des melons ou la pilule rouge. M'enfin faut pas confondre copiage et influence. Et puis ça peut être
des clins d'oeils (comme Alice bien sûr).


Bref c'est un peu facile. La vrai originalité c'est le ton, l'interprétation ; c'est l'ensemble, la cohesion. Y'a t'il une seule idée qui n'ai pas été inventée quelque part dans le monde depuis
des millénaires, ne serais-ce que pensée ?
Répondre
V


Suis assez d'accord en fait. Certains très bons réalisateurs se voient reprocher leurs influences un peu trop visibles à l'écran. Pourtant, je n'ai jamais entendu un fan de Carpenter lui
reprocher son amour pour le western !



C


Oooooooooh, il y a "Dr Who" dans les influences!!!!! (saute toute seule dans son salon)(de joie d'avoir trouvé un truc qui relie Dick et le Docteur)(ahem).


 


Très bonne vidéo donc, à part quelques trucs un peu tirés par les cheveux, c'est finement observé. Et sacrément référéncé donc. Avec un beau fond musical. J'adore.



Répondre
V


Oui, ça m'a frappé, c'est sans doute le passage le plus troublant de ce montage.



C


Plein de trucs à dire, mais d'abord une immense frustration: la vidéo s'est arrêtée à 3 minutes et quelques... Je reviendrai demain pour voir si je sais aller plus loin, mon ordi doit être
fatigué ce soir.

Je ne sais pas ce que l'auteur de cette vidéo voulait démontrer au juste, mais je l'ai trouvée géniale dans le sens que, pour moi, ces nombreuses références sont vraiment bien assimilées. C'est
là et c'est différent (je n'aime pas quand c'est exactement pareil, comme dans une BD qui m'avait agacé avec ça).


Par contre, merci bien, mais fallait-il vraiment que l'auteur précise la chose pour "Alice au pays des merveilles". Aller quoi, est-ce qu'il y a une personne au monde qui ne l'avait pas vu?

Mais ce que j'ai préféré, c'est le lien avec le discours de Dick! Est-ce que Jérémy a vu cette vidéo du coup?


 


Bref, je reveins demain zieuter tout ça, j'adore.



Répondre
V


The discours du Festival de Metz (youhou ! Mais quel honte rétrospective de l'avoir raté !) ! Oui, une vidéo intéressante, avec des rapports parfois forcés mais qui ne cherche pas au moins à
entièrement démonter le procédé.