Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[entrée] les Brasiers de la colère entre au Palmarès Interblogs

[entrée] les Brasiers de la colère entre au Palmarès Interblogs

Déjà 7 votes pour le film de Scott Cooper qui fait déjà grand bruit, de par son casting impeccable dans lequel surnage Christian Bale et son scénario éprouvé. Le réalisateur de Crazy Heart était attendu au tournant et il semble bien qu’il ait confirmé tout le bien qu’on pensait de lui (son passage au Festival International de Rome a laissé des traces). La moyenne des notes reçues est déjà excellente, et ne demande qu’à progresser.

http://images.allocine.fr/pictures/14/01/07/11/52/492444.jpg

C’est Selenie qui a apporté la note qualificative pour le Palmarès Interblogs, et je vous invite du coup à aller lire sa critique convaincue mais très objective aussi.

Produit entre autres par Leonardo DiCaprio, il est distribué en France par Metropolitan Filmexport.


 

 

 http://fr.web.img4.acsta.net/pictures/13/12/17/13/08/318843.jpg

Titre original

Out of the furnace

Mise en scène 

Scott Cooper

Date de sortie France 

15 janvier 2014 par Metropolitan

Scénario 

Brad Ingeslby & Scott Cooper

Distribution 

Christian Bale, Casey Affleck, Woody Harrelson & Willem Dafoe 

Musique

Dickon Hinchliffe

Photographie

Masanobu Takayanagi

Support & durée

35 mm / 116 min

 

  

Synopsis : À Braddock, une banlieue ouvrière américaine, la seule chose dont on hérite de ses parents, c’est la misère. Comme son père, Russell Baze travaille à l’usine, mais son jeune frère Rodney a préféré s’engager dans l’armée, en espérant s’en sortir mieux. Pourtant, après quatre missions difficiles en Irak, Rodney revient brisé émotionnellement et physiquement. Lorsqu’un sale coup envoie Russell en prison, son frère cadet tente de survivre en pariant aux courses et en se vendant dans des combats de boxe. Endetté jusqu’au cou, Rodney se retrouve mêlé aux activités douteuses d’Harlan DeGroat, un caïd local sociopathe et vicieux. Peu après la libération de Russell, Rodney disparaît. Pour tenter de le sauver, Russell va devoir affronter DeGroat et sa bande. Il n’a pas peur. Il sait quoi faire. Et il va le faire, par amour pour son frère, pour sa famille, parce que c’est juste. Et tant pis si cela peut lui coûter la vie.