Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Fanboys : sus aux Trekkies !

[critique] Fanboys : sus aux Trekkies !

Fanboys 00

3,7/5 

 

 

Ce film n’a pas eu l’honneur de sortir au cinéma chez nous. Les distributeurs français ont sans doute estimé qu’il ne concernait qu’une frange marginale de la population, ces geeks et autres nerds qui, en se focalisant sur le sujet de leur passion (liée aux nouvelles technologies, à une saga filmique ou un genre littéraire), délaissent les responsabilités de « la vie réelle ». Pas faux, mais trop réducteur aussi. Vu comme cela, Star Wars aurait pu tout aussi bien ne jamais sortir dans nos salles. Il est vrai cependant que le sujet n’a rien d’original, ni dans la motivation des personnages, ni dans les obstacles qu’ils rencontrent au cours de leur périple. Même si on n’explore pas vraiment les paysages enchanteurs des contrées traversées (du Texas à la Californie en passant par le Nevada), on découvre un mode de vie peu connu : celui des fanboys, ces ados ou adultes immatures qui hantent les conventions vêtus le plus souvent du costume d’une de leurs idoles, en quête d’un autographe, d’un objet collector, d’un numéro de comic-book ou de quelque autre souvenir que ce soit, friand des informations les plus confidentielles qui soient – et sujet universel de moquerie. Ces quatre jeunes (dont l’un n’accepte le projet que pour rendre service au copain malade) ont ainsi beaucoup en commun avec les deux Britanniques de Paul qui se sont ruinés pour le seul plaisir de faire une virée par les lieux mythiques de la SF.

Fanboys 03

Du coup, Fanboys est drôle pour deux raisons : il nous renvoie à notre propre passion, si tant est qu’on la partage (même si pas de manière aussi exclusive qu’eux) et nous permet de nous moquer, parfois férocement, des fans d’autres licences. En l’occurrence, c’est Star Wars contre Star Trek, et les coups les plus bas pleuvent. La charge est souvent rude, et d’autant plus ironique qu’elle émane de personnes tout aussi obnubilées par leur univers. Et les Trekkers/Trekkies en prennent pour leur grade, présentés comme des abrutis bas de plafond, pédants et intolérants. A ce sujet, l’une des scènes les plus drôles est quand même le premier affrontement entre nos héros et des Trekkers venus inaugurer une statue de Kirk affrontant Khan dans la ville de naissance du capitaine le plus célèbre de l’Enterprise.


A côté de cela, les amateurs purs de Star Wars devraient être comblés : les caméos pullulent, les reprises de phrases culte sont lâchées, souvent à bon escient, sur un rythme assez soutenu, accompagnées de tous les bruitages les plus significatifs de l’univers de la saga (l’équipe de Lucasfilm ayant ouvert sa bibliothèque de sons aux producteurs du film). Ca manque souvent de punch et les séquences s'emboîtent parfois maladroitement, mais les innombrables clins d’œil et l’abattage de certains acteurs font passer un agréable moment. Et puis comment ne pas partager leur illumination lorsque ces nerds pénètrent dans le saint des saints du Skywalker Ranch ?

 


Fanboys


 Fanboys 01

Mise en scène 

Kyle Newman 

Genre  

Comédie ; road-movie 

Production  

Wild Side 

Date de sortie France 

02/08/2011 (DTV)

Scénario 

Kyle Newman, Adam F. Goldberg, Dan Pulick & Ernest Cline

Distribution 

Sam Huntington, Chris Marquette, Jay Baruchel, Dan Fogler & Kristen Bell

Durée 

86 min

 

 

Support 

Blu-ray Wild Side region B (2011)

Image 

1.77 :1 ; 16/9

Son 

VOst DTS 5.1 (sous-titres imposés avec la VO)

 

 

Synopsis 1998, quatre fans de Star Wars parcourent les États-Unis pour réaliser le dernier vœu d'un ami : voir Star Wars - Épisode I : La Menace Fantôme avant sa sortie en salle. Ils se rendent alors au Skywalker Ranch de George Lucas pour voler une copie du film. Mais leur voyage ne sera pas de tout repos...