Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Terminator : métronome fatal

[critique] Terminator : métronome fatal

[critique] Terminator : métronome fatal

Terminator

Symbole d'un cinéma mercenaire typique des années 80 qui savait transformer un budget famélique en morceau ambitieux grâce à des techniques de narration et de mise en scène allant au bout de l'outil. Les ambiances visuelles et la texture d'image restent des achèvements bruts. Que l'idée ne soit pas d'une originalité folle n'est jamais frustrant tant Cameron a su la traiter efficacement – réglant son pas filmique sur un métronome de fatalité. La terreur naît de l'inéluctable, et va grandissante puisque la menace est jusqu'au-boutiste, ne laissant aucune respiration dans le rythme. L'exposition se fait en plein milieu d'une scène d'action, alors que l'attention se porte avant tout sur la survie. C'est avant tout la simplicité du film qui en fait la plus grande qualité d'approche – même après de trop nombreux visionnages.

 

Difficile aujourd'hui de passer outre le kitsch hénaurme de la musique au synthétiseur, la pauvreté du design sonore ou le ridicule de certains partis pris affreusement datés, mais cette œuvre de mort vaut encore largement pour son irréprochable maîtrise globale.

 

Le DVD zone 1 de l'époque proposait un master et un mixage 5.1 (quoique je préfère le mono d'origine) aux qualités définitives ainsi que quelques riches et divers documentaires, des interviews et des scènes coupées qui renforcent encore l'évolution du personnage de Sarah et la façon dont elle passe de la jeune femme à la mère combattante.

 

 

Titre original

The Terminator

Réalisation 

James Cameron

Date de sortie

24 avril 1985 avec la Fox

Scénario 

James Cameron, Gale Ann Hurd, Harlan Ellison & William Fisher

Distribution 

Arnold Schwarzenegger, Michael Biehn, Lance Henriksen & Linda Hamilton

Photographie

Brad Fiedl

Musique

Adam Greenberg

Support & durée

DVD Fox (2005) zone 1 en 1.85 :1 / 107 min

 

Synopsis : A Los Angeles en 1984, un Terminator, cyborg surgi du futur, a pour mission d'exécuter Sarah Connor, une jeune femme dont l'enfant à naître doit sauver l'humanité. Kyle Reese, un résistant humain, débarque lui aussi pour combattre le robot, et aider la jeune femme...

 

[critique] Terminator : métronome fatal