Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Old Boy, sorti le 6 mai en Blu-ray & DVD

[critique] Old Boy, sorti le 6 mai en Blu-ray & DVD

Moins de 6 mois après son exploitation en salles en France (interdit au moins de 16 ans, il n'a fait que 25 000 entrées dans l'Hexagone), Old Boy version américaine par Spike Lee est sorti en vidéo, l'occasion pour de nombreux cinéphiles refroidis par les premières critiques de se faire une opinion.

La tâche était tout sauf aisée : réaliser le remake d'un film-choc rempli de scènes culte et construit sur un script sinon intelligent, du moins malin et pervers n'était pas du goût de tout le monde, d'autant que l'oeuvre-phare de Park Chan-wook, récompensée à Cannes 10 ans auparavant, jouissait d'un statut presque indéboulonnable. Oser refaire le film était indiscutablement casse-gueule, à moins de tenter une approche différente et d'avoir un style propre capable de réinventer l'histoire (par exemple en s'appuyant plutôt sur le manga de 1997 que sur le film coréen de 2003). Le choix de Spike Lee à la mise en scène et un casting éclectique mais prometteur pouvait engendrer l'optimisme.

Le problème est que, dès le départ, cela ne fonctionne pas.

D'abord parce qu'il est presque impossible de faire abstraction de la version de 2003, dont l'ombre semble écraser chacune des séquences plus ou moins refaites. Ni le scénario ni surtout la réalisation ne parviennent à transcender le matériau de départ, préférant copier plutôt que s'en inspirer. Lorsqu'on en vient à reprendre des éléments visuels qui enrichissaient le film de Park Chan-wook tout en n'étant que des détails, on en est à avouer une relative impuissance à créer du nouveau, à proposer une alternative.

Reste que, si l'on parvient à oublier le premier Oldboy, le film de Spike Lee, sans relever du génie, s'avère plutôt efficace. Gérant mal sa violence et ses personnages (Chaney, joué par un Samuel L. Jackson en roue libre, n'a ni épaisseur ni réelle utilité), cette nouvelle version donne suffisamment de matière à Josh Brolin pour captiver l'audience. L'acteur principal paie de sa personne, joue de son image et, malgré les énormes ficelles employées et le manque de finesse de l'ensemble, demeure sytématiquement convaincant dans ce rôle délicat pour lequel le personnage passe par un nombre incroyable d'émotions. Elizabeth Olsen lui donne une réplique intéressante, surprenante même, hissant sa Marie à un niveau d'intensité proche de ce que l'on espérait. On est en droit d'être plus mitigé avec la performance de Sharlto Copley, jamais subtil, mais suffisamment glaçant et/ou grotesque pour entretenir la tragédie.

Cette production s'avère par ailleurs étonnamment courte, ponctuée de très jolis plans (Lee sait encore placer une caméra et user du talent de Sean Bobbitt en directeur photo) et d'une B.O. agréable. On regrettera aussi la volonté d'appuyer là où ça fait le moins mal (quoique bien sanglant, le film répugne à arpenter les sphères nauséabondes et malsaines de celui de Park Chan-wook et choisit de tempérer les excès, comme dans cette conclusion décevante).

Le Blu-ray propose peu de bonus mais l'image délivrée est splendide, avec une palette très Note sur 5 : 2.5riche, un beau contraste notamment dans les scènes nocturnes ou pluvieuses et des couleurs pimpantes. 

Une série B sans âme ni ambition mais efficace, solide et plutôt bien foutue.

Lire par ailleurs la critique du film en avant-première au ciné par Nico.

 

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DU DVD zone 2 :

  • Format image : 2.40:1 en 16/9
  • Format Audio :  VO & VF, Espagnol, Allemand et Italien en Dolby Digital Surround 5.1 
  • Sous-titres : Français, Anglais, Allemand, Italien et Espagnol

 

 

 

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DU BLU-RAY™ :

 

  • Format image : 1080p Haute Définition /  2.40:1 en 16/9
  • Format Audio :  VO en DTS HD Master Audio 5.1, VF, Espagnol, Allemand et Italien en DTS Digital Surround 5.1 
  • Sous-titres : Français, Anglais, Allemand, Italien et Espagnol
  • Bonus : Transformation et  le Making of de Oldboy

 

 

Titre original

Old Boy

Mise en scène 

Spike Lee

Production 

Universal Pictures

Date de sortie France 

1er  janvier 2014, 5 mai 2014 en vidéo

Scénario 

Mark Protosevich, d'après Garon Tsuchiya & Nobuaki Minegishi

Distribution 

Josh Brolin, Elisabeth Olsen & Sharlto Copley

Musique

Roque Banos

Photographie

Sean Bobbitt

Support 

blu-ray Universal (2014) region B / 104 min

 

Synopsis : Fin des années 80. Un père de famille est enlevé sans raison et séquestré dans une cellule. Il apprend par la télévision de sa cellule qu'il est accusé du meurtre de sa femme. Relâché 15 ans plus tard, il est contacté par celui qui l'avait enlevé...

 

 http://fr.web.img5.acsta.net/pictures/210/486/21048694_20131011115653466.jpg

Titre original

Old Boy

Mise en scène 

Spike Lee

Production 

Universal Pictures

Date de sortie France 

01er  janvier 2014

Scénario 

Mark Protosevich, d'après Garon Tsuchiya & Nobuaki Minegishi

Distribution 

Josh Brolin, Elisabeth Olsen & Sharlto Copley

Musique

Roque Banos

Photographie

Sean Bobbitt

Support 

35 mm / 104 min

 

Synopsis : Fin des années 80. Un père de famille est enlevé sans raison et séquestré dans une cellule. Il apprend par la télévision de sa cellule qu'il est accusé du meurtre de sa femme. Relâché 15 ans plus tard, il est contacté par celui qui l'avait enlevé...

 

[critique] Old Boy, sorti le 6 mai en Blu-ray & DVD