Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Quand je regarde l'écran, l'écran me regarde.


Barème

Légendé

ou
le Culte du stylo rouge

 

par TWIN

 

Au-delà de l'arrogance à tenter de qualifier définitivement une œuvre audiovisuelle, alors que des centaines d'artistes et de techniciens se sont farouchement dédiés à son exécution, vouloir attribuer une note à un film relève d'un défi moins facile que l'on pourrait espérer.

Quel barème utiliser ? Quelle latitude laisser à l'appréciation alors que l'on s'acharne à équilibrer analyse objective, relative aux procédés propres à l'écriture cinématographique, et passion toute personnelle, traduisant le sentiment intime et souvent déraisonné qui peut habiter le spectateur ?

 

Votre serviteur fait donc ici le choix d'un barème en 5 points, différent de celui de Vance (non pour le contrarier, mais bien pour l'aisance d'un raisonnement pratique).

 

***** = Chef-d’œuvre définitif de l'art cinématographique. Pas forcément « parfait » pour autant, au sens précis, strict et consensuel du terme, mais où brille l'excellence dans l'utilisation des procédés scéniques et dans la capacité à flamboyer l'émotion. Prime également la position de l'œuvre dans l'histoire et l'évolution de la représentation au cinéma.

 

**** = Excellent film : un bon, voire grand, moment de cinéma, pas exempt de défauts. Il n'en manque pas forcément beaucoup pour atteindre la grâce.

 

*** = Œuvre passablement réussie, mais dont un certain déséquilibre empêche une adhésion plus enthousiaste.

 

** = Essai globalement mitigé, voire décevant. Malgré tout, des points plus ou moins nombreux laissent à l'œuvre un arrière-goût parfois plaisant.

 

* = Film tristement manqué dont il devient rare d'en ressortir des aspects positifs.

 

° = Néant artistique.

Nous sommes sociaux !

Articles récents