Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
X-Men #166 : Sur deux fronts

X-Men #166 : Sur deux fronts

x-men-166.jpgQuatre épisodes de séries « mutantes », éditions Panini comics (novembre 2010).

   

Résumé : Le crossover Necrosha est là : Séléné, ex-Reine noire du Club des Damnés, a lancé une vaste opération par laquelle elle ressuscite des mutants morts grâce à sa magie et une version du virus transmode…

 

 

 

Une chronique de Vance

Uncanny X-Men #521 : une partie des X-Men (la troupe de choc) est à New-York et tombe sur les auteurs de la précédente attaque de l’île d’Utopia par des prédateurs de mutants. Ca fritte grave et les X-Men n’ont pas le dessus car ces ennemis savent tout sur eux. Pendant ce temps, l’équipe du Club-X cherche à savoir ce que magouille Magneto


Rien de vraiment original en fait (ça ressemble fortement à la 1e saga du Club des Damnés), même si on aura droit à quelques révélations qui auront leur importance par la suite (le rôle de Fantomex et le but de la méditation de Magneto). Grâce à un meilleur découpage, Greg Land parvient à rendre ses dessins un peu plus dynamique.

 

X-Men Legacy #231 : un épisode qui tourne autour des révélations de Blindfold et de sa rencontre avec Destinée. Ca va mener une autre équipe des X-Men jusqu’à l’île de Muir alors que le reste est aux prises avec les forces de Séléné. Histoire solide de Mike Carey même si on sent vite venir le retournement : la fin peut laisser présager du pire (marre de ressusciter des méchants morts) comme du meilleur (celui-là donnera forcément du fil à retordre aux X-Men). Clay Mann s’en sort bien au dessin.

 

New Mutants #7 : face à Doug Ramsey, qui vient de décapiter Warlock. Un épisode qui n’apporte pas grand-chose à part la prise de conscience de Ramsey. Assez violent cela dit.

 

Dark X-Men #4 : les X-Men de Norman Osborn aux prises avec X-Man. Une lancinante impression de lenteur (Nate Grey aurait pu, aurait dû tout plier depuis belle lurette) et des personnages auxquels on ne croit guère. On se rassure face à la conclusion qui augure d’une suite épique.

 

Un numéro intermédiaire, pas passionnant en soi mais qui dévoile quelques bribes de la mêlée furieuse que doit être Necrosha. Espérons juste que cela ne soit pas le prétexte pour éliminer quelques figures et en ressusciter d’autres (ce qui semble pour l’heure être le cas).

 

Ma note : 2,7/5