Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Titanic : insubmersible

[critique] Titanic : insubmersible

[critique] Titanic : insubmersible

Avatar approche, mon impatience avec. Les 15 minutes que j’en ai vu au cinéma ont été l'une des plus grosses surprises ciné de cette année. Cameron est allé filmer sur une autre planète, tout ce qu'il nous montre existe vraiment. 

Et donc, une séance Titanic m'a permis de combler un peu l'attente. 

Je ne vais pas parler du film puisque tout le monde le connaît et si toi, lecteur hypothétique, tu ne le connais pas, arrête de lire et fonce l'acheter pour le voir. 

[critique] Titanic : insubmersible

Titanic, je l'ai vu 4 fois au ciné. Une expérience comme je n'en ai plus vécu depuis en salle. Alors oui, Star Wars et le Seigneur des Anneaux sont de grands moments au cinéma, les gens communiquent entre eux, on a tous la même passion, l'ambiance est délirante. Mais Titanic peut se vanter de réunir des gens de tous âges, de toutes origines, et de leur faire vivre tout un tas d'émotions ensemble. 

Titanic  gagne à être vu avec d'autres personnes. Sur un immense écran. 

Il est difficile de se rendre compte de ce qu'est réellement Titanic si on le voit pour la première fois à la télé. 

Il y a une barrière qui a été franchie, entre le film et le public. Le film nous montre un panel du monde, une sorte de miniaturisation, de métaphore, et c'est exactement le même panel que l'on retrouve dans la salle de cinéma. Je ne sais pas vraiment l'exprimer mais tout le monde aura compris. 

[critique] Titanic : insubmersible

Titanic se vit. 

Cameron n'était pas un réalisateur qui comptait pour moi avant ce film. J'adore ses films, Terminator 2 est une réussite, Aliens aussi... mais ce n'est pas pour autant que j'attendais Titanic avec impatience. 

Je suis allé le voir avant tout pour son histoire. Et j'ai (re)découvert James Cameron, si je peux dire. Je ne le pensais pas aussi fort. Ce gars est intelligent. Très intelligent. Il sait mettre en valeur son travail et le travail des autres. Il a une totale confiance en son film. Il dirige ses acteurs d'une manière absolument prodigieuse et, mieux, il sait raconter une histoire. 

J'avais même oublié que le bateau coulait. Je suivais l'histoire sans penser au reste. C'est fort. 

[critique] Titanic : insubmersible

Quand on regarde Titanic (et encore plus si on le regarde de nos jours), il ne faut pas être cynique. A ce moment là, on est à fond dedans : la musique, la photo, tout est sublime. 

Je ne supportais pas ses détracteurs à l'époque (qui bien souvent d'ailleurs ne l'avaient pas vu), je n'aime pas non plus entendre les gens aujourd'hui qui méprisent encore le film. 

C'est un film magique, inoubliable, un classique. 

Le DVD est correct, le son surpuissant, l'image plutôt bien définie. Le blu-ray est une réelle splendeur à tous les niveaux! 

Titre original

Titanic

Date de sortie en salles

7 janvier 1998 avec UFD

Date de sortie en VOD

13 septembre 2012 avec 20th Century Fox

Date de sortie en vidéo

2 septembre 1999 avec 20th Century Fox

Photographie

Russel Carpenter

Musique

James Horner  

Support & durée

DVD Fox (2003) zone 2 en 2.35:1 / 194 min

Un film sur l’art dans le déguisement d’un naufrage à grand spectacle.

Luc VANCHERI, "Cinéma & Peinture", Armand Colin 2007