Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu

Petit bilan cinéma : films visionnés en janvier 2011

Une chronique de Vance

 Voilà, maintenant il faut s’y tenir. Un petit trou dans l’emploi du temps et hop ! Au boulot. Le tout est de recopier dans le classeur Excel les données patiemment écrites dans mon petit carnet orné d’un dragon.

 

Un mois difficile en terme de ciné : conditions de circulation mauvaises (périlleuses même parfois), emploi du temps serré, récupération des fêtes... ça n’aide pas à se prendre une soirée en salles. Du coup, même les habitudes de visionnage du soir en ont pâti (remplacées tout de même par quelques épisodes de nos séries habituelles : Lie to me, NCIS, Sherlock – trois épisodes seulement, mais extrêmement prometteuse, Dr House). En attendant Big Bang Theory, très vivement recommandée par mon ami Broots. Mais mes engagements récents (Marathon Cronenberg, avec Cachou entre autres, Challenge Fin du monde, avec Cachou entre autres, Ciné-Club Sensation) me permettent de tenir un rythme satisfaisant de visionnages.

 

Comme d’habitude, les titres en couleurs renvoient à des billets publiés ici-même.

 

Titre

Déjà vu

Support

Note sur  5

la Reine Margot

oui

TV

3,6

Rage

non

DVD

3

A bout portant

non

ciné

3,5

Orgueil & Préjugés

non

TV

4,5

Chromosome 3

oui

DVD

3,7

Mais qui a tué Pamela Rose ?

non

DVD

3,7

Scanners

oui

DVD

4,1

Arrietty, le petit monde des chapardeurs

non

ciné

3,9

Videodrome

oui

blu-ray

4,8

l'Arnacoeur

oui

blu-ray

3,8

les Fils de l'Homme

oui

blu-ray

4,8

Robin des bois, prince des voleurs

oui

blu-ray

4

Total

12

 films

 

Moyenne

3,95

 sur 5

 

 

Un total médiocre donc, mais quelques découvertes que je dois aux Défis et Challenges auxquels je me suis inscrit. A noter que je ne connaissais pas Orgueil & Préjugés et que j’ai vraiment apprécié l’ambiance, l’atmosphère et les dialogues d’un très beau film (décidément, je crois que je deviens fan des scénarios austeniens). Le Robin des bois est bien entendu celui de Kevin Costner et il faut bien reconnaître que le nouveau doublage VF de la version longue est à mille lieues de l’ancien, qui ajoutait une touche d’humour bon enfant au script, touche qu’on ne retrouve pas dans la VO qui nous gratifie en revanche des voix chaudes de Costner et Freeman.