Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
Peter Pan : magie oubliée

Peter Pan : magie oubliée

Une chronique de Nico

 

http://addictedtofilms.files.wordpress.com/2007/05/peter.jpgIl y a des soirs où l'on a envie de voir un film, mais où l'on a du mal à se décider sur le titre. Et puis paf, je tombe sur le DVD de Peter Pan réalisé par P. J. Hogan et sorti en France en février 2004. Waow, celui ci ça fait depuis sa sortie DVD que je ne me le suis pas diffusé. ! Bon, eh bien voilà, c'est tout trouvé. 

 

La première chose que je me suis dite en fin de séance, c'est : «  Pourquoi je ne me le passe pas plus souvent ? ». 

Il ne paie pas de mine, comme ça, ce film. Il n'a pas eu un grand succès et me semble trop souvent oublié. Pourtant, il est très, très bon. 

Je ne suis pas un grand fan de l'histoire de Peter Pan. Je n'ai jamais réellement compris l'histoire. Enfin je me pose beaucoup de questions sur la construction des personnages et le message de J.M. Barrie. Bien sûr, vu au premier degré, tout parait simple, et c'est facile de voir dans la trame une réflexion sur le passage à l'âge adulte, mais je me suis toujours demandé s'il n'y avait pas encore autre chose derrière (la relation des enfants avec les parents est très complexe, et que dire du caractère surréaliste de certaines situations courantes, comme par exemple le chien nounou...). C'est un conte, et comme dans tous les contes, il y a des passages plutôt ambigus. Il faudrait que je lise enfin le livre, je l'ai dans ma bibliothèque. 

 

Le film est assez réussi pour retranscrire la complexité du conte. Ce n'est jamais réellement pointé du doigt mais ce n'est par exemple pas un hasard si le capitaine Crochet et le père de Wendy sont joués par le même acteur, Jason Isaacs. Un immense acteur, au passage. Il est à la fois sans pitié et assez misérable. On peut le détester ou lui trouver des bons côtés. 

Tous les personnages sont nettement moins manichéens. Les sirènes sont des êtres peu fréquentables, rendues plutôt effrayantes, comparées à celles du Disney ou de Spielberg. Peter Pan semble assez antipathique selon les scènes et Clochette est clairement "mauvaise". Les acteurs sont convaincants pour nuancer le caractère des personnages. On est très éloignés des "stars" de Hook, que l'on voyait amusés de jouer de tels rôles mais que l'on ne pouvait pas totalement oublier au travers de leur personnage. Wendy est probablement le personnage le plus réussi, l'actrice est parfaite alors que c'était le rôle le plus difficile, je pense. 

J'ai adoré le côté "petit film" : les décors sont pour la plupart construits et non faits sur ordinateur. Ils sont très détaillés, très remplis, ce qui donne un aspect crédible assez plaisant, l'immersion est là. Il y a très peu de "gros" effets numériques : le crocodile n'est pas longtemps présent, et il est très réussi. La fée Clochette est l'un des seuls éléments du film qui parait un peu faux. Quasiment tous les plans sont par contre retouchés. Ca déroute un peu au début, les couleurs passent du rose au bleu, tout est tranché. L'effet est assez étrange en fait : décors réels et couleurs trafiquées à la manière du Seigneur des anneaux

Reste que ce petit budget impose un manque de variété dans les décors. On a l'impression que le film est limité dans son espace. Un peu comme dans le film Legend

Mais la réalisation est tellement agréable que le peu de décor est compensé par une volonté de bien les mettre en scène. 

La musique est assez entraînante, on l'entend souvent dans les pub du parc Disneyland

Quelques faiblesses de montage, un film un peu trop court, certains passages gagneraient à être un peu développés mais dans l'ensemble, ça marche. Certains passages sont très poétiques. 

 

http://www.lecoffredupirate.com/boutique/images_produits/INNdvdpeterpan.jpgVisionné sur : DVD en VOST. La jaquette reprend les deux affiches du film : un fourreau en carton avec la magnifique affiche teaser (où l'on voit Peter de dos face au bateau pirate le tout sur des teintes bleutés envoûtantes) recouvre le boîtier amaray avec l'affiche finale du film.

L'image est correcte en upscale, le seul reproche inhérent au DVD est le manque de nuances dans la palette de couleurs. La définition du DVD est bonne, je ne suis pas sûr qu'en HD le spectacle en sorte grandit, le support pouvant aisément montrer quelques faiblesses en terme d'incrustation des personnages lors des scènes se déroulant dans l'air.

Le son est surprenant : d'un simple DD 5.1 que je pensais basique, je me suis surpris à être totalement embarqué dans le film. Le tic tac du crocodile survenant dans les enceintes surround m'a vraiment ébahi. Les basses sont nombreuses, les voix parfaitement claires. 

 

Pour l'anecdote, le film m'a attiré lorsque j'ai vu la bande annonce sur le DVD « les Années Laser anniversaire », avec la musique Clocks en fond. 

 

Pour une très bonne soirée cinéma, je vous le conseille vraiment. Il y a de la magie dans ce film.