Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
Natalie Portman Collection : Where the heart is

Natalie Portman Collection : Where the heart is

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51P5XAYN7AL._SL500_AA240_.jpgUn film de Matt Williams (2000) avec Natalie Portman, Ashley Judd & Joan Cusack.

Un DVD Fox zone 1 du coffret « Natalie Portman collection ».

 

Résumé IMDb : une jeune fille enceinte de 17 ans tente de refaire sa vie après avoir été abandonnée par son petit ami dans un Wal-Mart d’une petite ville d’Oklahoma.

 

Une chronique de Vance

 

Après l’excellent et émouvant Garden State, le coffret DVD Natalie Portman disponible en zone 1 proposait aussi Where the heart is, un film au casting étonnant dont je n’avais guère entendu parler. Sorti en France en 2001 sous le titre Où le cœur nous mène, il mettait en scène une Natalie Portman confrontée à un incroyable destin, auquel elle fera face avec cette sorte d’optimisme béat, ce sourire désarmant et cette innocence qui lui vont si bien.


http://farm4.static.flickr.com/3584/3413496501_085ee30c9a_o.jpgEtrangement, les différentes fiches que j’ai consultées mettent davantage Ashley Judd en avant alors que le rôle principal est incontestablement celui de Novalee Nation, jeune femme éperdument amoureuse d’un homme qui ne cherchait qu’à devenir célèbre en  enregistrant un disque de country. Laissant derrière elle une famille assez floue et une mère (Sally Field, qui apparaît au cours d’une mémorable scène) irresponsable, elle avait la tête dans les étoiles et se voyait fonder une famille idéale avec son homme. Las, il l’abandonne dans un Wal-Mart, un peu apeuré par l’imminence de sa paternité. C’est là que le récit s’oriente vers une chronique un peu farfelue fondée sur la rencontre avec des personnages assez incroyables, un peu à la manière d’un Forrest Gump.


D’abord, Novalee ne baisse pas les bras. Elle est persuadée que Willy va revenir. Elle fait face, avec candeur, détermination et une certaine débrouillardise. Se laissant enfermer dans le Wal-Mart, elle va y vivre tranquillement, notant sur un carnet chacun des aliments qu’elle consomme, chacun des ustensiles qu’elle utilise et la somme qu’elle devra à la chaîne de supermarchés (lorsqu’elle aura de quoi les payer).  Chaque matin, lorsque les employés refont surface, elle se glisse à l’extérieur et attend son chéri. Une femme se prend d’affection pour elle, lui laissant un arbre à planter ( !). Un bibliothécaire timide s’éprend d’elle et l’aidera à accoucher lorsqu’elle perdra les eaux en pleine nuit dans le magasin.


http://www.premiere.fr/var/premiere/storage/images/cinema/photos/diaporama/ou-le-coeur-nous-mene/ou-le-coeur-nous-mene-where-the-heart-is-1999/7708094-1-fre-FR/ou_le_coeur_nous_mene_where_the_heart_is_1999_reference.jpgFin du premier acte. Elle est seule, à l’hôpital. Son amoureux n’est pas venu. Son histoire ayant fait le tour du pays, elle se retrouve bombardée mascotte officielle des Wal-Mart qui lui offrent un emploi dans le magasin qu’elle voudra. Mieux : des dizaines de témoignages de sympathie s’accompagnent de dons généreusement offerts, que l’infirmière Lexie (touchante Ashley Judd) l’aidera à gérer, avant de devenir sa meilleure amie. Novalee va donc avancer dans la vie, se heurtant à ses vicissitudes (son bon cœur et sa naïveté la perdront très souvent, mais elle irradie tant de joie et de bonne humeur, elle cherchera tant à rendre le bonheur que ses bienfaiteurs lui ont procuré qu’il se trouvera toujours quelqu’un pour l’épauler). Sa seule hantise : un chiffre maudit, qui semble guider son existence en la faisant basculer chaque fois qu’elle s’y retrouvera confrontée.

 

C’est frais, empli de bons sentiments qui aident à faire digérer des situations parfois navrantes, voire dramatiques et fondé sur ces valeurs que revendique l’Amérique bien pensante. Mais ça n’est jamais niais car l’humour teinte les scènes d’une bienfaisante touche pastel. Novalee, patiente, aimante, recueillera à son tour, dans la maison dont elle a hérité, tous ceux qui sont frappés par le sort. Interprétée par une sidérante Natalie Portman, elle séduit et vous perce le cœur, vous baignant dans une atmosphère bienheureuse et réconfortante.

 

Evitez le doublage franco-canadien, assez plat et parfois risible.