Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
LOST – the End

LOST – the End

 

Une chronique de Broots


1.jpg

Voilà, c'est fini.


Je ne vais pas dévoiler quoi que ce soit sur cette dernière saison, encore moins sur le dernier épisode. Je voulais juste rendre hommage à la série qui aura marqué selon moi ces 6 dernières années.
 
Beaucoup sont déçus par cette fin ; pour ma part je la trouve très réussie, très émouvante et totalement dans l'esprit premier de la série, à savoir les rapports humains, la destinée, les PERSONNAGES et leurs liens.

 

2.jpg


Après tout, on s'en fout que la plupart des mystères restent (ok, là, j'en dévoile un peu mais franchement on s'en tape de savoir pourquoi il y a des ours polaires ou qui a construit la statue, non ?).

3.jpg
A la fin du visionnage, j'ai ressenti un sentiment partagé, entre joie de ce final si humaniste, si touchant et tellement logique, et en même temps de la tristesse parce que c'était la dernière fois qu'on voyait ces personnages qu'on a appris à connaître, avec qui on a évolué pendant 6 saisons, plus loin qu'aucune série ne l'aura jamais fait.


Cette fin semble être celle prévue depuis le départ. Si c'est le cas, chapeau ! Avoir tenu bon la barre malgré la pression des fans et les théories les plus fumeuses élaborées par tous ne devait pas être simple ! Les scénaristes et producteurs savaient qu'ils créeraient de la déception chez certains mais ils sont restés fidèles à leur ligne directrice, à savoir faire de Lost une des plus belles séries sur le pouvoir du nombre, sur la nécessité de l'homme de se rassembler, sur ce message simpliste mais tellement puissant qu' "on ne peut pas tout faire seul", sur ces liens forts et uniques qui unissent les hommes jusqu'au bout...

4.jpg
On croise de nombreuses personnes dans sa vie, certaines nous marquent, nous soutiennent, font avec nous une partie de la route et rendent notre vie spéciale, unique, marquante à jamais. C'est ce message universel qui conclut pour moi la série et les questions, interrogations que m'a ouvert ce dernier épisode (non pas sur la série mais, osons, sur le sens même de ma vie) m'ont tenu éveillé une bonne partie de la nuit…

5.jpg
Merci LOST !