Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Photo obsession : gentil voyeur

[critique] Photo obsession : gentil voyeur

Photo-obsession-00.jpg

  

Riche descente aux enfers d’un pauvre homme, très seul et déphasé, développeur photo pour une grande chaîne de distribution, qui commence à s’attacher à l’une de ses clientes, au point d’en absorber la vie au fil des tirages photo.

 

Robin Williams inédit de sobriété et à contre-courant de ses rôles habituels campe avec beaucoup de passion ce psychopathe en devenir, un peu simple, qu’on ne peut s’empêcher d’apprécier. La mise en scène, très judicieuse, n’hésite pourtant pas à dépeindre la peur, l’angoisse, l’excès et la fantasmagorie d’un tel personnage et des situations extrêmement ambiguës et dangereuses qu’il peut provoquer. Bref, un portrait fascinant pour un petit film qui laisse un goût amer dans la bouche.

Photo-obsession-02.jpg


One Hour Photo


 Photo-obsession-01.jpg

Mise en scène 

Mark Romanek 

Genre  

Thriller  

Production 

Catch 23 Entertainment, distribué en France par UFD

Date de sortie France 

18 décembre 2002

Scénario 

Mark Romanek

Distribution 

Robin Williams, Connie Nielsen & Michael Vartan

Durée 

98 min

 

 

Support 

DVD Fox zone 2 (2003)

Image 

2.35 :1 ; 16/9 ; master tremblotant et mal défini

Son 

VOst 5.1 très correcte

Bonus

 

 

 

 

Synopsis : Sy Parrish est un homme effacé et timide qui dirige depuis des années le laboratoire photo de SavMart, une grande surface. Il vit seul, adore son métier et fait preuve de perfectionnisme dans sa manière de développer les négatifs. Des centaines de photographies, sur lesquelles figure la famille Yorkin, tapissent les murs de son logement. Depuis des années, les Yorkin viennent en effet porter leurs pellicules à SavMart. Ces derniers symbolisent la famille de banlieue parfaite et Sy ne peut s'empêcher de suivre leur évolution à travers les doubles de leurs photos. Mais un jour, Bill Owens, le directeur de la grande surface, le met à la porte. Sy ne tarde pas à trouver une série de clichés montrant Will Yorkin pris en flagrant délit d'adultère. Consterné par le comportement de ce père de famille, il décide d'agir.