Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] MIB 3 : génial, spectaculaire et drôle

[critique] MIB 3 : génial, spectaculaire et drôle

MIB-3.00.jpg

  

 5/5 

 

Petit compte-rendu tardif après l'avant-première du film qui s'était déroulée au Grand Rex le 11 mai dernier, en présence de Will Smith, Josh Brolin et Barry Sonnenfeld

 

Si Men in Black avait su créer un petit effet de mode en 1997, c'était parce qu'il avait tout pour plaire au public à cet instant T : une star en devenir au capital sympathie immense, un acteur renommé et respecté comme partenaire, une production de Spielberg, le réalisateur de la Famille Addams, une musique de Danny Elfman, des effets spéciaux dans tous les coins du cadre signés par Rick Baker et une histoire loufoque mélangeant habilement science-fiction et comédie. Sa suite en revanche n'était pas du tout à la hauteur des espérances et la simplicité remarquable du premier épisode s'était complètement perdue dans les méandres d'un scénario maintes fois réécrit, souvent maladroitement, en raison de l'actualité en 2001/2002. C'était certes un petit film regardable, mais qui n'avait plus le charme de son prédécesseur (Evolution et Galaxy Quest étant selon moi les vrais successeurs de Men in black, lui-même inspiré de films comme Ghostbusters). 

 MIB-3.02.jpg

On pouvait donc fortement douter des qualités d'un troisième épisode, 10 ans après. 

 

Et ce Men in black 3 est une excellente surprise ! 

 

Non qu'il s'agisse d'un grand film, bien entendu, mais il revient vraiment aux sources du premier épisode pour le plus grand plaisir du public. Je dirais même qu'il s'agit du meilleur des 3 en fait. 

Les retrouvailles entre Will Smith et Tommy Lee Jones font plaisir à voir, leur duo n'a pas perdu de sa complicité. Les nouveaux venus sont dans le ton, avec notamment une Emma Thompson qui s'amuse beaucoup en nouvelle boss des MIB, un Michael Stuhlbarg méconnaissable, et surtout, surtout, un Josh Brolin en très très grande forme. 

Le scénario est un poil plus recherché que d'habitude, propice à quelques folies vraiment bienvenues et qui manquaient au deuxième film. En dire plus serait gâcher l'effet de surprise. 

On rit beaucoup, certaines trouvailles sont géniales (la multitude de scénarii se déroulant en permanence dans la tête du personnage de Griffin) et certains clins d'œil aux précédent films sont très marrants (la photo géante du chien dans l'appartement de J par exemple). 

Je vais un peu insister pour une fois sur la 3D, qui m'a non seulement semblé très réussie, mais surtout qui apporte un vrai plus à l'ensemble. Elle participe à l'effet "attraction", jouant sur les effets de profondeurs et les jaillissements pour encore plus immerger le spectateur dans le délire. Certains trouveront ça facile, mais pour un film qui se veut avant tout distrayant, on ne peut pas leur reprocher de réaliser des effets qui amuseront le public. 

 MIB-3.03-copie-1.jpg

En deux mots : casting génial (mention spéciale à Josh Brolin), effets spéciaux spectaculaires (certaines scènes d'actions sont vraiment bien chorégraphiées), une très belle reconstitution et une direction artistique à la hauteur, et surtout, une histoire réussie et drôle, qui aurait pu paraître niaise, mais qui est assez fine et parvient pour la première fois à nous émouvoir (la fin est très belle). 

 

Bravo !

 

N.B. La note est bien entendu totalement subjective et ne reflète que mon enthousiasme face au film. Je ne suis pas très à l'aise dans cet exercice, mais je voulais lui mettre la note maximale pour le Palmarès, le film est très honnête et plaira sans nul doute aux fans. Il ne fera pas changer d'avis les détracteurs par contre, mais il a le mérite de ne pas décevoir et de surprendre en bien.

 


Men in Black 3


 MIB-3.01.jpeg

Mise en scène 

Barry Sonnenfeld

Genre 

Comédie SF

Production 

Columbia Pictures & Amblin Entertainment ; distribué en France et à l’étranger par Sony Pictures

Date de sortie France 

23 mai 2012

Scénario 

Etan Cohen d’après l’œuvre de Lowell Cunningham

Distribution 

Will Smith, Tommy Lee Jones, Josh Brolin & Emma Thompson

Durée 

104 min

Musique

Danny Elfman

 

 

Image 

2.35 :1 ; 16/9 3D

Son 

VF DD 5.1

 

 

Synopsis En quinze ans de carrière chez les Men in Black, l’agent J a vu beaucoup de phénomènes inexplicables… Mais rien, pas même le plus étrange des aliens, ne le laisse aussi perplexe que son partenaire, le sarcastique K.

 
Lorsque la vie de K et le destin de la Terre sont menacés, l’agent J décide de remonter le temps pour remettre les choses en ordre. Il va alors découvrir qu’il existe certains secrets de l’univers que K ne lui a jamais révélés. Il est cette fois obligé de faire équipe avec l’agent K, plus jeune, pour sauver la vie de son partenaire, l’agence, et l’avenir même de l’humanité…