Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Maniac : Lost in wood

[critique] Maniac : Lost in wood

Maniac est le remake du film portant le même nom sorti en 1980 par Wiliam Lustig.
Malgré une jaquette kitsch, ce dernier est plutôt bien considéré dans le cœur des amateurs de cinéma horrifique du fait du traitement apporté au personnage principal et de la magnifique interprétation de l'acteur Joe Spinell, totalement habité par son rôle de serial killer.

Maniac-03.jpg

Un remake avec Frodon Sacquet avait donc de quoi faire froid dans le dos (et pas dans le bon sens du terme) - et oui, Elijah Wood restera à jamais Frodon Sacquet tout comme Michael J. Fox sera toujours Marty Mc Fly). Et pourtant…

Mis à part une évidente linéarité dans son ensemble, je ne vois pas trop ce que je pourrais reprocher au film. La folie de Franck est très adroitement retranscrite à l'écran, que ce soit sur le plan artistique et/ou narratif. Les visions, la maladie, les cauchemars, tout est parfaitement mis en image pour apporter une forme de malaise au spectateur. Pour renforcer cette sensation, le réalisateur a adopté une mise en scène à base de vues subjectives. Ici, point de shaky-cam vomitive mais une succession de plans parfaitement maitrisée qui s'adapte aux humeurs de Franck. Tout cela renforce l'immersion et accentue l'aspect voyeuriste de l'ensemble du métrage. On ajoutera à cela une formidable BO qu'il me tarde de trouver en CD.

Maniac-02.jpg

Elijah Wood est tout à fait convaincant dans son rôle et fait rapidement oublier le côté « gringalet » de sa personne pour faire place à un personnage à la fois halluciné et inquiétant.

Voilà, je me suis fait avoir par des a priori, ça m'apprendra, tiens !

 

Ma note (sur 5) :

4

Note moyenne au Palmarès (sur 19 votes) :

3,16

 


 

 Maniac-01.jpg

Titre original

Maniac 

Mise en scène 

Franck Khalfoun

Date de sortie France 

2 janvier / 3 juillet 2013 pour le DVD

Scénario 

Alexandre Aja, Grégory Levasseur & C.A. Rosenberg  

Distribution 

Elijah Wood, Nora Arnezeder & America Olivo

Musique

ROB

Photographie

Maxime Alexandre

Support & durée

DVD Warner zone 2 ; 2.35 :1 ; 93 min

 

 

Synopsis : Frank est propriétaire d'une boutique de mannequins. Sa vie prend un nouveau tournant quand Anna vient lui demander de l'aide pour sa nouvelle exposition.