Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Le Hulk a vu : Upside down

[critique] Le Hulk a vu : Upside down

Dans l'univers d'Upside down, deux mondes se font face, l'un au-dessus de l'autre, en miroir. Chaque individu subit uniquement l'attraction du monde dont il est issu, et non de la planète jumelle. Un amour impossible va s'y forger malgré tout, triomphant de l'implacable gravité.

Upside-down-03.jpg

La dualité des mondes donne lieu à diverses trouvailles intéressantes et à un joli spectacle visuel. Cependant, l'intrigue est assez faible, la romance n'échappe pas aux clichés du genre et le ton général est peut-être trop optimiste, surtout à la fin.

Sympa mais un peu "gentil".

A lire également : l'avis de Cecilia, qui l'a vu en avant-première.

 

Ma note (sur 5) :

3

Note moyenne au Palmarès (sur 10 notes) :

2,70


 Upside down 01

Titre original

Upside down

Mise en scène 

Juan Solanas  

Production 

Onyx Films & Studio 37 

Distribué en France par

Warner Bros. 

Date de sortie France 

1er mai 2013

Scénario 

Juans Solanas & Santiago Amigorena

Distribution 

Jim Sturgess, Kirsten Dunst & Timothy Spall 

Durée 

95 min

Musique

Benoît Charest

Photographie

Pierre Gill

Support 

35 mm

Image 

2.35:1 ; 16/9

Son 

VF & VO DD 5.1

 

Synopsis : Dans un univers extraordinaire vit un jeune homme ordinaire, Adam, qui tente de joindre les deux bouts dans un monde détruit par la guerre. Tout en luttant pour avancer dans la vie, il est hanté par le souvenir d’une belle jeune fille venant d’un monde d’abondance : Eden. Dans cet univers, son monde se trouve juste au-dessus de celui d’Adam - si près que lorsqu’il regarde vers le ciel, il peut voir ses villes étincelantes et ses champs fleuris. Mais cette proximité est trompeuse : l’entrée dans son monde est strictement interdite et la gravité de la planète d’Eden rend toute tentative extrêmement périlleuse...