Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Le Hulk a vu : Machete Kills

[critique] Le Hulk a vu : Machete Kills

Recruté par le Président des Etats-Unis pour liquider un dangereux révolutionnaire mexicain, Machete revient dans ce deuxième volet encore plus burné et intouchable.

Machete-kills-02.jpg

Comme toujours avec Rodriguez, les amateurs d'hémoglobine et de tripes mises à nu seront servis ; d'ailleurs, les exécutions et cascades improbables se révèlent plus inventives et exubérantes que dans le premier épisode. Néanmoins, la véritable surprise, hormis le casting assez barré, réside dans le revirement du scénario opéré vers le milieu du film (non, je ne « spoilerai » pas !) : il est clair que le réalisateur va encore plus loin dans l'esprit "série B" et dans le nerd-service, poussant à fond la démarche déjantée de Machete.

Bien sûr, il faut aimer, mais si on adhère, c'est assez énorme.

 

Ma note (sur 5) :

4

 


 

 Machete-kills-01.jpg

Titre original

Machete Kills 

Mise en scène 

Robert Rodriguez

Date de sortie France 

2 octobre 2013

Scénario 

Kyle Ward 

Distribution 

Danny Trejo, Michelle Rodriguez & Antonio Banderas

Musique

Carl Thiel

Photographie

Robert Rodriguez

Support & durée

35 mm, 1.85 :1 ; 108 min

 

 

Synopsis : Le président des Etats-Unis confie une mission suicide à Machete : sauver le pays d'un redoutable chef de cartel mexicain, qui menace d'envoyer un missile nucléaire sur le sol américain.