Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Le Hulk a vu : Django unchained

[critique] Le Hulk a vu : Django unchained

Django-00.jpeg

 

Quelle claque !

Bande son qui tue, humour cinglant, effusions de sang improbables.

Coolitude absolue.


 

Ma note (sur 5) :

4,5

Moyenne actuelle au Palmarès (sur 24 voix) :

4,34

 


 

 Django-01.jpeg

Titre original

Django unchained

Mise en scène 

Quentin Tarantino 

Genre 

Western post-moderne

Production 

The Weinstein Company, distribué en France par Sony Pictures

Date de sortie France 

16 janvier 2013

Scénario 

Quentin Tarantino

Distribution 

Jamie Foxx, Christoph Waltz, Leonardo DiCaprio, Samuel L. Jackson & Don Johnson

Durée 

164 min

Photo

Robert Richardson

Support 

35 mm

Image 

2.35:1 ; 16/9

Son 

VF 5.1

 

 

Synopsis Dans le sud des États-Unis, deux ans avant la guerre de Sécession, le Dr King Schultz, un chasseur de primes allemand, fait l’acquisition de Django, un esclave qui peut l’aider à traquer les frères Brittle, les meurtriers qu’il recherche. Schultz promet à Django de lui rendre sa liberté lorsqu’il aura capturé les Brittle – morts ou vifs. Alors que les deux hommes pistent les dangereux criminels, Django n’oublie pas que son seul but est de retrouver Broomhilda, sa femme, dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves… Lorsque Django et Schultz arrivent dans l’immense plantation du puissant Calvin Candie, ils éveillent les soupçons de Stephen, un esclave qui sert Candie et a toute sa confiance. Le moindre de leurs mouvements est désormais épié par une dangereuse organisation de plus en plus proche… Si Django et Schultz veulent espérer s’enfuir avec Broomhilda, ils vont devoir choisir entre l’indépendance et la solidarité, entre le sacrifice et la survie…