Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Epic, la bataille du royaume secret

[critique] Epic, la bataille du royaume secret

La nouvelle réalisation de Chris Wedge est une semi déception, ou plutôt une semi réussite. Epic est un projet extrêmement ambitieux, mais qui n'a que rarement l'occasion d'accrocher le spectateur comme il voudrait le faire. L'intention d'offrir une grande fresque d'aventures - et de plus, à différentes échelles- est pourtant louable, et l'on ne peut que saluer le studio Blue Sky de vouloir sortir un peu des sentiers battus et de prendre des risques (d'autant que la boîte est relativement jeune et que ses gros succès sont pour la plupart les "paresseux" Age de glace et Rio).  Voir Wedge sortir de sa zone de confort est de ce fait un peu plus enthousiasmant, bien plus en tous cas que d'apprendre la mise en chantier d'une énième déclinaison des histoires du rat préhistorique Scrat et ses amis. 

Le studio arrive dorénavant à rivaliser - techniquement parlant - avec les indétrônables Dreamworks et Pixar

Epic-02.jpg

Du coup, l'univers d'Epic est formidablement retranscrit à l'écran : la direction artistique est fabuleuse (bien que lorgnant carrément du côté du Seigneur des anneaux, ou d'autres films dans le genre, références plus qu'honorables), la réalisation est inventive (de magnifiques plans en plongée et contre plongée, par exemple lors de l'arrivée de la jeune héroïne dans la maison de son père), et la 3D est ici particulièrement bien exploitée. L'emballage est quasi parfait (un bémol sur le look de certains protagonistes), et la musique confiée à Danny Elfman est agréable. Que demander de plus ?

Ah ben c'est simple : une bonne histoire ! Ou plutôt dans le cas de ce film : un scénario. On ne ressent quasiment jamais l'envergure de l'aventure car l'on n'a aucune idée de ce qu'il se passe, tout est survolé, pas approfondi et trop simple. Les personnages sont assez mal caractérisés, on aimerait connaître d'avantage leur background (tout juste effleuré pour les quelques protagonistes principaux, et le peu que l'on apprend semble vraiment intrigant). En gros tout ce qu'il manque pour que le public puisse s'attacher, s'identifier et ne pas rester un peu passif. On a juste la sensation que la moitié du film est coupée, on ne connaît par exemple que très sommairement les motivations du méchant. On a l'impression que le film a été écrit et réécrit et réécrit (faudra qu'on m'explique l'utilité du personnage du tardigrade qui ressemble à un Jeff Bridges version The Big Lebowski, il est complètement surréaliste). Tout est très manichéen, alors qu'encore une fois, on sent l'ambition qu'il y a derrière, on sent la passion de Wedge, son envie de proposer du grand spectacle. Dommage, peut être qu'une suite pourrait creuser d'avantage l'univers. Ou lui donner l'ampleur qu'il n'a pas. En attendant, Epic ressemble à ce petit film sympa qu'est Les Chroniques de Spiderwick : un petit peu tiède, mais beau. Bourré de bonnes idées, de trouvailles visuelles, pour une histoire qui n'est pas franchement à la hauteur des moyens déployés. 

Epic-03.jpg

MAIS, Epic a un gros avantage, une vraie raison d'être vu, une énorme qualité : la limace ! Ce foutu personnage m'a fait rire comme rarement ! Il y a UNE scène, je vous assure, je n'arrivais plus à reprendre mon souffle tellement je riais. Rien que pour la limace, allez le voir ! 

La version française est très bien qui plus est. Le casting VF n'a pas à rougir face aux acteurs doublant la version originale, la plupart s'en sortent vraiment avec les honneurs. 

Je ne suis pas fan du système de notation, mais en gros je justifie mon 4/5 ainsi : Epic mérite un peu plus que la moyenne car ça fait plaisir de voir un dessin animé ambitieux, auquel s'ajoute un point pour le personnage limace). 

Moins bon que The Croods, mais recommandable. 

 

 

Ma note (sur 5) :

4

Note moyenne au Palmarès (sur 4 notes) :

3,56

 


 

 Epic 01

Titre original

Epic

Mise en scène 

Chris Wedge  

Production 

Blue Sky Studios

Distribué en France par

20th Century Fox

Date de sortie France 

22 mai 2013

Scénario 

D. Shere, T. Astle, M. Ember, J. Hart & W. Joyce d’après son œuvre

Distribution 

Les voix d’Amanda Seyfried, Steven Tyler & Christoph Waltz (en VO)

Durée 

102 min

Musique

Danny Elfman

Photographie

Renato Falcao

Support 

35 mm 3D

Image 

2.35:1 ; 16/9

Son 

VF & VO DD 5.1

 

Synopsis : L'histoire d'une guerre insoupçonnable qui fait rage autour de nous. Lorsqu'une adolescente se retrouve plongée par magie dans cet univers caché, elle doit s'allier à un groupe improbable de personnages singuliers et pleins d'humour afin de sauver leur monde... et le nôtre.