Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[ciné] les Adoptés : lumineux et naturel

[ciné] les Adoptés : lumineux et naturel

Les-Adoptes-00.jpg

 

 

On connaissait déjà le talent de comédienne de Mélanie Laurent, toujours naturelle dans chacune de ses apparitions. Avec son tout premier film, elle nous épate carrément. 

 

Tout d’abord, je vais directement parler des aspects "négatifs", car il y en a, afin de rester sur une note plus optimiste pour la suite. Même si globalement tout est bien réalisé, quelques plans un peu "poseurs" peuvent faire sortir du récit. Quelques scènes "artificielles" à l'écran dans un ensemble surprenant de naturel (à l'image de la réalisatrice). Rien de bien méchant. En revanche, j'avoue avoir été légèrement déconcerté par deux ou trois séquences dans la dernière partie du film. Des scènes presque oniriques qui se veulent touchantes, trop même, mais qui sont toujours à la limite du ridicule, sans toutefois la franchir. Il y aura probablement beaucoup de critiques sur ce point. Maintenant est-ce un défaut véritable ? Je ne sais pas. Ces scènes, ces images, m'ont fait un drôle d'effet, mais je ne peux pas vraiment en dire plus. On est dans le naïf, et ce n'est pas quelque chose de mal. Au contraire. 

 Les-Adoptes-02.jpg

Hormis ces deux remarques, je ne peux que rester admiratif de la façon dont la réalisatrice capte l'attention de ses spectateurs. C'est simple : mon intérêt pour le film n'a fait que grandir au cours du récit. Au début, je regardais ça un peu dubitatif, ne comprenant absolument pas où Mélanie Laurent comptait amener l'histoire. Puis, grâce au jeu absolument remarquable des comédiens (tous sans exception), on finit par être attaché au film.

 

Ce n'est justement qu'à la fin que l'on saisira le sens du titre. 

 

Je ne peux pas en dire plus pour ne pas gâcher les rebondissements. Ne regardez pas la bande annonce d'ailleurs. Tout ce que je peux affirmer, c'est que malgré la simplicité du scénario (dans le sens qu'une fois le film terminé on se dit que l'on a vu une histoire somme toute assez tristement banale), on ne peut pas oublier de sitôt l’oeuvre que l'on vient de regarder. Je reviens un instant sur les acteurs : franchement, Marie Denarnaud est une vraie révélation et Denis Ménochet, quel talent incroyable. Il est vraiment marquant. Je me demande pourquoi on n'a pas l'occasion de le voir d'avantage pour d'autres rôles. 

 

A noter une photographie "laiteuse" et aussi lumineuse, du plus bel effet et une bande son légère, appuyant avec justesse ce que l'on voit à l'image. 

 

A la fois triste, poétique, drôle, le premier film de Mélanie Laurent est un vrai beau film. Encourageant pour la carrière de l'actrice désormais réalisatrice. Espérons qu’il permette à ses acteurs d'être d'avantage présents à l'écran.

 

Bravo, en gros. 


Les-Adoptes-01.jpg

 

 

Les Adoptés


Une comédie dramatique française de Mélanie Laurent (2011) avec elle-même, Denis Ménochet & Marie Denarnaud, distribuée par Studio Canal.


Sortie cinéma le 23 novembre 2011.


VF ; 100 minutes.

 

Synopsis du dossier de presse : LES ADOPTÉSest l'histoire d'une famille. Une famille de femmes que la vie a souvent bousculées mais qui est parvenue avec le temps à apprivoiser les tumultes. Les hommes ont peu de place dans cette vie et naturellement quand l'une d'entre elles tombe amoureuse tout vacille. L'équilibre est à redéfinir et tout le monde s'y emploie tant bien que mal. Mais le destin ne les laissera souffler que peu de temps avant d'imposer une autre réalité. La famille devra alors tout réapprendre. La mécanique de l'adoption devra à nouveau se mettre en marche, forçant chacun à prendre une nouvelle place.