Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[blu-ray] Une pure affaire : Sympathique mais trompeur

[blu-ray] Une pure affaire : Sympathique mais trompeur

 Une-pure-affaire-00.jpg 

 

Une chronique de Vance


La présence de François Damiens est presque trompeuse en effet : le film s’avère être davantage une comédie grinçante qu'une farce. Trompés par la bande-annonce, on sourit souvent, certes, mais on y rit peu – en tous cas, moins qu’on l’aurait pensé : on alterne entre l'effarement et la pitié face à ces enchaînements de circonstances malheureuses résultant d'un simple (mauvais ?) choix. C’est que cette famille ordinaire, aux emplois ordinaires, aux amis ordinaires et au cadre de vie ordinaire (donc fatalement médiocres, à force d’accumuler les « ordinaires ») parvient fatalement à nous toucher ou, au minimum, à nous interpeller au travers d’un élément, un fait, une anecdote qu’on aura forcément vécu soi-même. Le script, plus malicieux qu’à l’accoutumée, ne se prive pas de nous prendre en porte-à-faux avec des répliques bien senties, trahissant fort bien le mal-être de ce couple sans espoir, et des situations parfois extrêmes, mais jamais surréalistes. L’effort, louable, de demeurer le plus longtemps possible dans un réalisme social permet de faire passer une pilule chaque fois plus amère. Quant à la réalisation, efficace et habile, elle sait s'attarder moins sur le jugement de valeur que sur l’accumulation de petits drames équivoques qui fait qu’on s'y perd un peu, entre rire et désolation, tout en reconnaissant la qualité du jeu des deux acteurs principaux, très justes.

Une-pure-affaire-02.jpg


Malin en diable, et percutant. Une bonne surprise qui a su se sortir du carcan empesé des comédies franchouillardes.


Merci à Cinefriends pour le blu-ray. 3,5/5 

 

Une-pure-affaire-01.jpg 


 

Un film de Alexandre Coffre (2011) avec François Damiens & Pascale Arbillot.

Un blu-ray BAC Films (2011).


Sortie ciné le 2 mars 2011, vidéo le 5 juillet 2011.


Note moyenne au Palmarès Interblogs : 3,13/5 pour 10 votes.