Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[blu-ray]Phantom of the paradise : folie furieuse & démesure kitsch

[blu-ray]Phantom of the paradise : folie furieuse & démesure kitsch

 

Phantom-pf-the-paradise-01.jpgUn film de Brian De Palma (1974)
 

Genre : Fantastique / Comédie Musicale
Un blu-ray région A-B-C édité par Opening (2010)
Film présenté au format 1.85:1, 16/9
VO DTS-HD Master Audio 5.1
VF DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres français imposés sur la VO (hors parties chantées) mais débrayable par stélécommande.

 

L'histoire : Winslow Leach, jeune compositeur inconnu, tente désespérément de faire connaître l’opéra qu’il a composé. Swan, producteur et patron du label Death Records, est à la recherche de nouveaux talents pour l’inauguration du Paradise, le Palais du Rock qu’il veut lancer. Il vole la partition de Leach, et le fait enfermer pour trafic de drogue. Brisé, défiguré, ayant perdu sa voix, le malheureux compositeur parvient à s’évader. Il revient hanter le Paradise…



Une chronique de Sypnos



Cette version rock'n'roll du Fantôme de L'Opéra de Gaston Leroux reste toujours à mes yeux une oeuvre empreinte de folie furieuse malgré son côté kitsch qui pourra en déranger certains.

Caricaturant les groupes tels que les Beach Boys ou les Doors avec une forte propension à la critique des milieux du disque et de la télévision événementielle, Phantom Of The Paradise reste encore aujourd'hui l'un des meilleurs De Palma.


Personnellement, je range ce film dans la même catégorie que le Rocky Horror Picture Show tant la démesure de l'œuvre ainsi que son cadre en font des parents évidents, même si, d'un point de vue cinématographique, le De Palma est bien plus intéressant.


Certains plans sont d'ailleurs toujours aussi visuellement impressionants comme celui voyant Winslow Leach sous une pluie battante qui regarde depuis la verrière Phoenix et Swan faire l'amour ou la scène finale avec la folie caractéristique de la foule tandis que le Phantom défiguré et agonisant se traîne à terre...

Phantom-pf-the-paradise-02.jpg
Toujours aussi excessif et puissant visuellement, Phantom Of The Paradise est à découvrir ou redécouvrir tant cette édition lui rend hommage... Et puis l'innocence de Jessica Harper bientôt pervertie fait vraiment beaucoup au film, ce qui lui permettra de jouer dans un autre métrage culte, je veux parler de Suspiria d'un autre géant de la démesure, Dario Argento.



Technique


Un master de très grande qualité qui offre des couleurs éclatantes sans avoir de rouges baveurs. Le degré de détail est également accru par rapport à la précédente édition DVD du même éditeur.



Pistes VO et VF surtout frontales mais dans les scènes de concert les surround viennent s’ajouter à l'ambiance de folie.

 

Ma note : 7/10