Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[blu-ray] Morse : petit bijou d'atmosphère

[blu-ray] Morse : petit bijou d'atmosphère

Morse-00.jpg

Morse : Let the right one in

Un film de Tomas Alfredson (2008)

 

Genre : Fantastique
Un blu-ray région B édité par Metropolitan Film & Video


Film présenté au format 2.35:1, 16/9
VO DTS-HD Master Audio 5.1
VF DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres français imposés sur la VO

 

L'histoire: Oskar est un enfant fragile et marginal, vivant seul avec sa mère. Régulièrement martyrisé par les garçons de sa classe, il trompe sa détresse en se réfugiant au fond de la cour enneigée de son immeuble. Quand Eli, une jeune fille de son âge, s’installe avec son père sur le même pallier que lui, Oskar trouve enfin quelqu’un avec qui se lier d’amitié. Ne sortant que la nuit, elle ne manque pas de l’intriguer. D’autant que son arrivée dans cette banlieue coïncide avec une série de meurtres inexplicables et de disparitions mystérieuses.



Une chronique de Sypnos



Morse est une œuvre rare. L'une de celles qui vous touchent et laissent des traces indélébiles dans votre imaginaire. Ce sont avant tout des personnages sublimement interprêtés tant ils sont finement joués. C'est aussi la découverte d'un univers à l'esthétique épurée, normal et autre à la fois. Pour finir, c'est une histoire d'amour, d'amitié et le regard d'un réalisateur qui a compris que l'on arrive à faire passer bien plus d'émotions et d'intérêt au spectateur en lui laissant la liberté d'interpréter ce qu'il peut voir à l'écran. A lui d'en tirer les conclusions qui s’imposent (ou qu'il s'imposera).

Morse-02.jpg
Morse est donc à la fois une leçon de vie sur l'acceptation et une leçon de cinéma tant ses partis pris sont payants. Nous n'avons pas devant nos yeux un simple film de vampires : non, nous avons devant nous une oeuvre à la beauté fragile, à la puissance rare dont certains plans vont me hanter longtemps.


Tous en sachant s'approprier certaines règles régissant l'univers vampirique, les auteurs (scénariste/auteur du roman originel et réalisateur) ont réussi à déborder de leur sujet pour nous offrir une balade dans la nuit à la découverte de cet autre que l'on aimerait aimer, choyer et qui peut-être saura, ou non, nous protéger comme on aimerait le faire pour lui, elle ?


Beauté de l'histoire, beauté du cadre esthétique et trouvailles visuelles pourtant sans esbrouffe font donc de ce petit bijou un très grand film qui trouvera sa place près de La Sagesse Des Crocodiles, Entretien Avec Un Vampire ou Aux Frontières De L'Aube tout en ne leur ressemblant absolument pas.

Morse-03.jpg
La neige, la nuit... et un voyage hors des sentiers battus sont tout ce que je peux vous proposer avec ce film. Laissez le bon rentrer... et ne plus ressortir de votre esprit comme de votre cœur...



Technique

Morse-01.jpg
Un master image à tomber qui rend particulièrement bien la photographie travaillée mais pourtant si naturelle au regard. Des noirs sublimes, des détails à foison...

Top.


VO et VF offrent de très belles ambiances et permettent au score d'occuper l'espace glacé ou intérieur avec brio. Ne cherchez pas ici une piste à la Transformers. On est plutôt dans une atmosphère posée, mais ô combien synonyme de billet pour l'imaginaire...


 

Ma note : 8,5/10


Ca faisait longtemps que j'attendais de redécouvrir un film sur le mythe du vampire qui me surprenne à nouveau. C'est chose faite. Me reste à tenter le roman dont est issu ce film.

 

> A lire également : la chronique de Nico.