Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
Bilan culturel du mois d’avril : Raindrops are falling on Chihiro.

Bilan culturel du mois d’avril : Raindrops are falling on Chihiro.

Une chronique de Vance


Un peu en retard, mais pour la bonne cause. Profitons d’un matin pluvieux après une (très longue) soirée pour revenir en arrière dans le temps, les émotions et les souvenirs.

Ce mois d’avril aura été plus fructueux que prévu pour le cinéma. Merci à United Airlines de prévoir quelques films afin de nous faire paraître le temps moins long – mais c’est bien une des rares choses sur lesquelles cette compagnie m’ait satisfait. En revanche, et là c’était couru d’avance, très peu de lectures. J’avais fait le choix de n’emporter que deux romans dans des éditions de poche usagées (achetées dans une librairie de seconde main) pour être sûr de ne pas les abîmer dans les transports. J’ai bien fait.



Sur écran


http://rudy.gossin.fr/wp-content/hugh-laurie-dr-house.jpg18 films visionnés en intégralité, soit un de plus que l’an dernier pour le même mois (record à battre : 25 films au mois de janvier 2009). La préparation du voyage, la rédaction des livrets scolaires, des bulletins trimestriels et des dossiers d’admission en 6e ont sérieusement grevé le temps de loisirs imparti habituellement à ces occupations cinéphiles – le reliquat étant consacré davantage à des séries comme Dr House, devenue indispensable à notre équilibre nerveux. Toutefois, avec 6 films visionnés dans l’avion (image à peu près correcte mais son pourrave, même au casque – d’où l’obligation parfois de switcher en français pour comprendre les dialogues – pas de sous-titres disponibles) et un sur la route des grands parcs nationaux, je m’en sors plutôt pas mal.


Détaillons un peu tout ça (les titres en couleurs renvoient à un article publié dans ce présent blog ou dans ceux du Palmarès) dans l’ordre décroissant des moyennes :


 

Titre

déjà vu ?

support

langue

note sur 5

le Voyage de Chihiro

oui

TV

VF

4,75

Forrest Gump

oui

blu-ray

VOST

4,65

Butch Cassidy & le Kid

non

TV

VO

4,25

the Chaser

non

blu-ray

VF

4,25

Toy Story

oui

blu-ray

VF

4,15

Aladdin

oui

TV

VO

4

le Kid de Cincinnati

oui

TV

VF

4

Sherlock Holmes

oui

TV

VO

4

Crazy Kung-Fu

oui

blu-ray

VF

3,75

A single man

non

TV

VO

3,6

Frankenstein Jr.

oui

TV

VO

3,5

Legend

oui

TV

VF

3,5

les Professionnels

non

DVD

VOST

3,5

Twilight : Fascination

oui

blu-ray

VOST

3,5

Wyatt Earp

non

TV

VF

3,25

Crazy Heart

non

TV

VF

3

Red Corner

non

TV

VF

2

Où sont passés les Morgan ?

non

TV

VO

1,75

 

 

http://www.math.jussieu.fr/~cochet/ghibli/chihiro-kaonashi2.jpgBon, j’ai assez dit mon amour pour les productions Ghibli. Chihiro, à chaque fois que je le revois, parvient immanquablement à se hisser en tête de ce classement si futile et donc indispensable que l’on se fait des réalisations de Miyazaki – et puis il suffit d’un Château ambulant ou d’un Mononoké, ou encore d’un Totoro pour changer la donne.


Le visionnage de Forrest Gump, malgré tout l’amour que j’ai pour ce film, est venu d’une pulsion différente, très puérile, je le conçois (mais je m’en fous, je fais ce que je veux avec mon lecteur blu-ray !) : l’envie de revoir sur écran un des passages qu’on a évoqués pendant le voyage, alors qu’on circulait sur une longue route dans le désert, non loin de Monument Valley. Il s’agit du moment où, après avoir parcouru l’Amérique dans tous les sens pendant plus de trois ans, Forrest décide de s’arrêter :

http://baseballsnatcher.mlblogs.com/forrest-gump-running-beard.jpg

- Attention, il va parler ! s’exclame un de ses suivants.

- Je suis fatigué. Je dois rentrer à la maison.

Voilà, c’est bête, mais que voulez-vous ? J’étais tellement heureux d’y avoir été ! Et encore, je ne vous ai pas parlé du resto Bubba-Gump de San Francisco (promis, je vous prépare un petit billet avec photos à l’appui !).

 

http://sarcastig.files.wordpress.com/2008/10/butch.jpgButch Cassidy, ça c’est dans la série je redécouvre le cinéma de naguère (pas jadis, quand même) : outre l’irrésistible ritournelle de Burt Bacharach que vous pouvez entendre en fond sonore, il y a ce film à la fois respectueux et irrévérencieux, nimbé de dialogues savoureux et illuminé par deux acteurs au sommet de leur rayonnement. Gros, très gros coup de cœur.

 


http://www.wecollect2.com/images/Aladdin-Dis.jpgAladdin, qui tournait en boucle à l’époque où mon fils a eu sa première Super Nintendo, n’a rien perdu de son dynamisme et de son mordant. Petite déception : comme souvent, les voix anglaises n’arrivent pas à la cheville de la VF (où l’interprète de Jaffar fait des merveilles).


 


http://images.allocine.fr/medias/nmedia/18/64/74/09/18801552.jpgLe Kid de Cincinnati, pour le coup, c’est une farouche volonté de choper un film que j’avais adoré étant gosse, bien encouragé par un papa grand amateur de westerns et de péplums et par des frangins accrochés par la très belle bande annonce à la TV (je crois que c’était sur RTL9). Pas déçu, Steve McQueen étant toujours aussi cool.

 

 


http://www.sortiescinema.net/a_single_man/affiche.jpgA single man, beau et triste, magnifiquement quoique sobrement interprété. Superbe entrée en matière et jolie fin.

 

 

 

 

 

http://cinebaleno.it/wp-content/uploads/2008/10/frankenstein.jpgFrankenstein Jr (prononcez : Frankenstine !), c’est pour l’heure mon Mel Brooks préféré, délirant et joyeux et pourtant fort bien mis en scène. Des situations tordantes et des répliques cultes.


 

 


http://image.toutlecine.com/photos/p/r/o/professionnels-20-g.jpgLes Professionnels, western hyper-efficace, sans aucun temps mort où le duo Lee « toujours renfrogné » Marvin/Burt « sourire en coin » Lancaster fait des étincelles. Jack Palance est moins caricatural que d’habitude et Claudia Cardinale nous éblouit d’une plastique de rêve (c’est pratique, elle passe son temps les mains nouées dans le dos avec une chemise à laquelle manquent quelques boutons… cliquez pour agrandir...). Juste après sa diffusion, on était sur les lieux du tournage dans la Vallée du feu (ne pas confondre avec la Vallée de la Mort). Cool.


http://www.michaeldstover.com/storage/costner-as-earp.jpgWyatt Earp : trop long, parfois poussif, mais une œuvre essentiellement fondée sur un personnage au statut de légende. Le très fameux gunfight à OK Corral est réduit à la portion congrue. Un goût d’inachevé pour un film ambitieux.

 


Crazy Heart : film (trop ?) classique bien servi par un Jeff Bridges hénaurme.


Red Corner : Gere en fait trop dans un film plutôt bien ficelé mais desservi par quelques incohérences et grossièretés (typiques de ce genre de cinéma).


Où sont passés les Morgan ? Fade, mou, ennuyeux – même Hugh Grant, que j’apprécie beaucoup, parvient à être ridicule. Quant à Sarah Jessica Parker, on a juste envie de la claquer.


C.L.A.P.


http://www.livre-po-cher.com/catalog/images/sf/dieucentaure.jpgLe bilan comics est le plus maigre depuis des années (j’ai expliqué pourquoi au début). Tout juste un Marvel Heroes en retard, avec un Hulk rouge toujours aussi énigmatique, frustrant bien que jubilatoire.


Restent deux romans de SF : Voici l’homme (déjà chroniqué) de Moorcock, grande œuvre que je recommande chaudement aux amateurs, et le Dieu venu du Centaure dont vous pourrez bientôt lire mes impressions en détail, un Philip K. Dick déstabilisant où les réalités illusoires s’entrechoquent sur fond de lutte de pouvoir.