Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
l'Empereur du dernier jour I & II

l'Empereur du dernier jour I & II

Une Bande dessinée historique en 5 volumes de Cothias & Boubé

Tome 1 : le Prince Vautour ãGlénat 1994 

Tome 2 : Joaquim ãGlénat 1995

 

Une fresque historique où l’on suit l’avènement de Richard Plantagenêt dès 1189, avant son accession au trône d’Angleterre et son départ pour les Croisades. Il croise la route d’un jeune paysan, Bertrand, dans un village bourguignon et va mystérieusement s’attacher ses services, sur la foi d’une étrange prophétie.

Bien que l’époque, trouble et fascinante, et les personnages s’y prêtent au moins autant que pour le remarquable les 7 Vies de l’Epervier, l’histoire manque de souffle et traîne en longueur. Richard a tendance à tergiverser et les lecteurs qui seraient moyennement attirés par l’Histoire n’y trouveront pas leur compte. Les autres seront intéressés par de nombreuses anecdotes sur les coutumes de la Cour , les relations entre Philippe Auguste et Richard (futur Cœur de Lion) ainsi que par l’influence d’Aliénor (la femme qui est montée sur les trônes des deux nations les plus puissantes d’Europe), les véritables raisons qui ont présidé au départ pour Jérusalem et la description sans fioriture du monde chrétien, de ses excès et de ses turpitudes, où la noblesse était davantage une idée qu’un principe admis et appliqué.

 

Le second tome entre un peu plus dans le vif du sujet, et l’on s’étonne moins de voir Richard complètement attaché au jeune Bertrand à qui il révèle la teneur de la prophétie, ce qui pousse le paysan, candide mais loin d’être stupide, à rechercher ses origines, qui s’avèrent être une énigme.

 

 

 Les dessins, malheureusement, ne suivent pas vraiment : si l’on n’hésite pas à montrer des corps meurtris ou dénudés, les visages sont loin d’être harmonieux et les actions sont peu lisibles. J’hésite à lire la suite.