Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
Vraoum !

Vraoum !

trésors de la bande dessinée et art contemporain

28 Mai - 27 Septembre 2009

Une actualité, par Vance



Par un heureux hasard (de ceux qui nous font apprécier parfois le peu d’emprise qu’on a sur nos vies), j’ai vu ce matin un petit reportage sur une exposition qui se tient depuis le 28 mai (et jusqu’au 27 septembre) à la Maison Rouge à Paris. Créée à l’initiative d’Antoine de Galbert, cet établissement est le centre d’une fondation destinée à promouvoir les différentes formes de la création actuelle au travers de la présentation d'expositions temporaires sur une surface de plus de mille mètres carrés. Ce qui a attiré mon attention, c’est précisément le sujet abordé dans l’exposition dont je vous parle, et qui se nomme Vraoum ! Car, malgré plusieurs tentatives, notamment au sein des musées de Madrid, je n’ai jamais été vraiment séduit par l’art contemporain, conservant mes préférences pour les surréalistes. Mais ici, quelques grands noms de la scène internationale (Erró, Takashi Murakami, Wim Delvoye, Bertrand Lavier, Alain Séchas, Wang Du ou encore Gilles Barbier) sont venus présenter des œuvres directement inspirées de l’univers de la bande dessinée, suivant ainsi la voie ouverte par les tenants du pop-art comme Andy Warhol ou surtout Roy Lichtenstein. Et la bande dessinée sous son acception la plus large, du manga aux comics de super-héros ! Vous comprenez mieux, du coup, ce que vient faire ce billet dans ce blog.

 

Voici un extrait de la présentation sur le site officiel :

L’exposition VRAOUM ! présente 200 planches originales parmi les plus rares ou les plus célèbres du 9ème art face à une cinquantaine d' œuvres d'art contemporain (peintures murales, installations, etc.). […]Une exposition à découvrir en famille !

 

On nous cite en vrac Little Nemo, Yellow Kid, Tintin, Blake et Mortimer, Mickey, Superman, Astérix, Blueberry, Astro Boy, Le Chat… Mais comment ne pas tomber sous le charme de cette version bouffie de Batman, prenant la pose comme dans ses plus beaux jours de prédateur de la nuit malgré une surcharge pondérale déstabilisante ! Et puis cette extraordinaire scène, grandeur nature, où l’on peut admirer les plus grands super-héros américains terminant leurs jours en maison de retraite ! Reed Richards, affalé sur une table dans son indécrottable combinaison bleue marquée d’un « 4 », Wonder Woman ou Hulk dont les rides ne parviennent pas totalement à effacer la noblesse et la grandeur, Superman avec son déambulateur non loin d’un Captain America alité, ou encore une Catwoman empêtrée dans son costume…

 

Ca devrait valoir le détour.