Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
OSS 117 – Rio ne répond plus

OSS 117 – Rio ne répond plus

OSS 117 – Rio ne répond plus ***

 

Un film de Michel Hazanavicius (2009).

 

Un « rapido » par TWIN

 

Visionné au Cinéma.

 

Ce nouvel OSS 117 est de façon étonnante à la fois très proche du premier film – dans la réexploitation heureuse de recettes, gimmicks ou codes attendus – tout en se posant comme radicalement différent. Si radicalement d'ailleurs qu'il faut un bon moment pour entrer d'une œuvre qui ne cesse de surprendre et de déconcerter. Assumé comme pas aussi immédiatement drôle que son modèle, Rio ne répond plus est avant tout un film d'aventures bourré de références (Dujardin en Errol Flynn restera un de mes plus grands bonheurs de cinéma), à la plume fine et subtile, et dont la construction narrative épouse une rigueur qui force l'admiration. C'est aussi une œuvre douce-amère, décalée, presque surréaliste, avec un véritable arc pour son personnage-titre, qui passe du statut de gentil bouffon à celui d'être humain faillible, dont la quête va l'amener à affirmer de véritables vertus – notamment dans sa relation avec son homologue féminin (un personnage délicieux). La mise en scène de Hazanavicius pousse cet OSS 117 dans les cordes d'un traitement non pas simplement imitateur de l'image et du style du cinéma des années 60, mais plutôt à la frontière entre l'uchronie et l'allégorie – et ce souvent sur la corde raide. Les grandes qualités formelles renvoient au visage honteux de la France d'alors – et d'une France d'aujourd’hui ; certains scènes poussant le vice jusqu'à créer un malaise textuel, voire diégétique, sous couvert d'humour... juif. Pas facile, mais très impressionnant.

 

> Voir la bande annonce ici.