Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
1001 pattes

1001 pattes

1001 pattes

 

Titre original : A bug’s life.

Visionné en DVD zone 2.

Résumé AllôCiné : Tilt, fourmi quelque peu tête en l'air, détruit par inadvertance la récolte de la saison. La fourmilière est dans tous ses états. En effet cette bévue va rendre fou de rage le Borgne, méchant insecte qui chaque été fait main basse sur une partie de la récolte avec sa bande de sauterelles racketteuses. Fou de rage, ce dernier annonce qu'il reviendra à l'automne prélever le double de sa ration habituelle. Tilt décide alors, pour se faire pardonner, de quitter l'île pour recruter des mercenaires capables de chasser le Borgne.


Une chronique par Nico


Voilà un autre chef d'œuvre de Pixar ! C'est dingue, ils ont réussi quasiment tous leurs films (même si je mettrais Monstres & cie un peu en retrait ....).


1001 pattes est leur deuxième film, il a certes eu un grand succès, mais pas assez à mon avis. Il est trop souvent oublié. Il est sorti après le très faible Fourmiz de Dreamworks et à l'époque beaucoup de monde a dû croire au plagiat. Nous n'étions pas aussi informé sur la bataille Disney/Dreamworks qu'aujourd'hui.


Là où Fourmiz fondait sa promo autour des stars prêtant leur voix et se voulait adulte, 1001 pattes a voulu rassembler toute la famille.


Les personnages sont loin de l'anthropomorphisme de Fourmiz, pas de Woody Allen ici, et même si bizarrement les fourmis de 1001 pattes n'ont que 4 pattes au lieu de 6, elles ressemblent davantage à des insectes que chez leur concurrent.


C'est là une des grandes forces du film de Pixar : on s'attache aux personnages. Et dans ce film nous pouvons contempler une belle brochette de protagonistes allant de la coccinelle bagarreuse (excellent Patric Poivey comme d'hab) à la puce qui ne pense qu'au fric, en passant par la chenille allemande...


Le moindre personnage secondaire est inoubliable (la jeune fourmi récitant son texte...).
Les décors en 3D nous plongent dans une aventure crédible, palpable. Tout est magnifique : l'éclairage des champignons phosphorescents, la ville des insectes bourrée de trouvailles épatantes...


Il ne faut pas oublier le côté technique : le son est une démonstration d'intelligence, avec ses effets bien spatialisés, ses voix claires ... Le doublage français surpasse presque la VO. Et enfin le format Cinémascope donnant de l'ampleur à ce film. Une grande aventure à petite échelle.
Et bien entendu le bêtisier final, le premier, qui vaut à lui tout seul n'importe quel autre film d'animation.

 

Ma note : 10/10