Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
Producteur de trésors

Producteur de trésors

Dans le cadre du Festival « Premiers Regards 2009 », j’ai reçu des documents de présentation des membres du Jury. Aujourd’hui, j’aimerais évoquer pour vous Alain Attal, producteur français et président du jury de ce festival.

 

Alain Attal & les Productions du Trésor

Président du Jury 2009


L’activité des Productions du Trésor démarre en 1998, avec la production du premier court métrage Je taim réalisé par Guillaume Canet. Dès l’origine de la structure, Philippe Lefebvre et Alain Attal étaient associés, Philippe Lefebvre assurant un rôle de conseil en écriture, de supervision artistique, en parallèle de son activité de comédien, alors qu’Alain Attal dirigeait à proprement dit l’entreprise et produisait les premiers courts métrages.

Cette activité de production de courts métrages, de 1998 à 2001, a été fondamentale tant dans la maîtrise du métier de production que dans l’approche et la gestion des talents en devenir. En effet, tous les courts métrages des Productions du Trésor (9 au total) ont été produits, dans leur fond et dans leur forme, comme des longs métrages. Tous tournés en 35mm, la plupart en scope, interprétés par des acteurs célèbres (Vincent Elbaz, Marion Cotillard, Jean Dujardin, Bruno Solo, Isabelle Carré, François Berléand, Isabelle Nanty, Gilles Lellouche, etc.) et faisant appel à des techniciens très expérimentés. Ce niveau d’exigence a permis à la structure de production de tisser des liens professionnels privilégiés avec toutes les industries techniques, et de trouver dans la commercialisation et dans l’exposition le bon « training » pour le passage au long.

Enfin, et surtout, cette période dédiée aux courts métrages permit de fidéliser de nombreux talents, réalisateurs, auteurs, acteurs, techniciens, afin de créer avec eux les équipes des futurs longs métrages. C’est ainsi qu’en 2001, les Productions du Trésor produisent leur premier long métrage, Mon idole réalisé par Guillaume Canet. Le film fut un succès, il reçut deux nominations aux César 2002 (meilleur premier film, meilleur acteur) et fut sélectionné au festival de Sundance. Il fut également remarqué par la profession par son rapport qualité-prix, puisqu’il réalisa 550.000 entrées en France pour un coût de 2,5 M €.

Puis les développements des autres scenarii se transformèrent en projets de films, et entre 2002 et 2006 les Productions du Trésor financèrent trois films : Narco de Tristan Aurouet & Gilles Lellouche, Selon Charlie de Nicole Garcia, et Ne le dis à personne de Guillaume Canet. Ces trois films furent, chacun à leur manière, des aventures à forte notoriété. Narco connut un certain succès en salle, mais fut surtout remarqué sur le marché international et permit la vente de son remake aux USA. Selon Charlie de Nicole Garcia représenta la France en compétition officielle au Festival de Cannes 2006. Ne le dis à personne fut un énorme succès tant critique, public, qu’international, puisqu’il reçut plus de 30 récompenses, dont quatre César et qu’il réalisa plus de 3 millions d’entrées en France, et plus de 4 M € de recettes dans le monde.

En parallèle de ces 3 films, le développement des projets se fit plus soutenu, afin de passer à un rythme d’au moins un film par an, ce fut Pur week-end d’Olivier Doran en 2007 et Seuls two d’Eric et Ramzy en 2008.

L’année 2009 des Productions du Trésor verra la sortie en salles des deux films produits en 2008, à savoir le Concert de Radu Mihaileanu et le Siffleur de Philippe Lefebvre, ainsi que le tournage du sixième film de Nicole Garcia et du troisième film de Guillaume Canet.

Photo tirée du blog lefilmfrançais.