Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
Pour ou contre : Les Illuminati - 01

Pour ou contre : Les Illuminati - 01

Avec quelques compagnons de blogs (blog-pals ?), il nous arrive de discuter sur des thèmes liés au monde des comics – et notamment des comics Marvel grâce auquel nous nous sommes connus – virtuellement, hein ? L’un de ces sujets de discussion concernait les Illuminati, ce groupe de super-héros qui a décidé, en secret, de prendre en charge le destin du monde en choisissant certaines voies à suivre, en optant pour des décisions où l’intérêt du plus grand nombre l’emportait, en théorie du moins, sur celui d’un seul. S’auto-érigeant en dieux tutélaires et s’appuyant sur des pouvoirs phénoménaux doublés d’une somme de connaissances ahurissante, ils ont contribué à éloigner quelques menaces cosmiques et à mettre un terme à des guerres compromettantes. Et ce, toujours en demeurant dans l’ombre, peut-être parce qu’ils savaient que les actions qu’ils seraient amenés à accomplir ne pourraient pas toujours être justifiées.

Evidemment, présenté ainsi, vous comprenez aisément pourquoi le sujet était porteur. Vous allez ainsi pouvoir lire une partie du débat, ce qui permettra à ceux et celles qui m’ont questionné à ce sujet d’en savoir davantage, et avec différents points de vue (je l’espère) complémentaires. Ce qui suit est donc une succession de propos d’amateurs éclairés fournis tels quels, sans pratiquement aucune modification : n’y manquent que quelques propos plus personnels ou hors-sujet et les seules (légères) rectifications n’ont été faites que dans le but de rendre ces commentaires plus lisibles.

 

NB. Certains noms vous renverront aux blogs ou sites tenus par ces marvelophiles bienveillants : il suffit de cliquer dessus. Et un petit clin d'oeil au site de Grey où j'ai puisé des images. 

 

Biaze : Personnellement je trouve que cette idée de Bendis (auteur que j'adore), on aurait pu s'en passer. Problème de continuité, je trouve que Flèche Noire n'y a pas sa place, et on y trouve un côté complot qui ne correspond pas à Mr Fantastic ou Docteur Strange. Bref j'accroche pas sur le concept - trop X-Files  à mon goût (série que j'adorais au demeurant).



 

 

Matt Murdock : Personnellement, j'ai bien aimé ce concept.
C'est assez intéressant de voir comment en partant d'une bonne intention, à savoir mieux gérer les affaires liés aux super-héros, les Illuminati deviennent une sorte de groupement occulte prenant des décisions qui ne leur appartiennent pas.


Bien entendu, Iron Man n'a aucun problème quant à imposer des décisions pour les autres dès lors qu'il pense que c'est dans l'intérêt général, mais les autres sont plus réservés. 
Le fait que  ce comics intervienne  dans un contexte où les héros ne  sont pas populaires rend le concept encore plus intéressant. En formant une telle réunion secrète, les Illuminatis rentrent alors sans le vouloir dans un cliché "mutophobe" ou "superhérophobe" (j'invente des nouveaux mots, trop cool). La réunion pour le bien de la planète prend alors une forme de conspiration qui ne sied pas à nos héros.

 


C'est ce glissement progressif qui fait selon moi l'intérêt de la série.

 

 

Neault : J'aime beaucoup le concept des Illuminati.

Par contre, je n'y vois pas vraiment un côté "complot" ou "conspiration".

Par exemple, lorsqu'ils tentent de réunir les joyaux du Gant de l'Infini et qu'ils décident quoi en faire, à qui d'autre pourrait-on confier ce genre de décision ? Un gouvernement tenterait d'en tirer avantage. On ne peut pas faire un référendum non plus. Du coup, ils héritent un peu des problèmes qui ne peuvent pas être gérés de manière traditionnelle.

Le groupe est d'ailleurs conçu pour représenter différentes opinions ou nations (on voit bien qu'ils s'engueulent souvent), ce qui semble indiquer qu'il n'y avait pas de volonté malsaine à la base. En plus, même Black Panther aurait pu en faire partie s'il n'avait pas refusé.

C'est plus une sorte d'ONU des super-héros qu'une secte.

Reste l'aspect secret qui semble gênant mais qui est surtout lié à l'efficacité. Je les vois mal tenir des réunions publiques.

J'admets quand même que certaines de leurs décisions ont un côté sulfureux. Mais j'aime bien.

 

Vance : Je suis très partagé en fait.

J'aime énormément le côté mystérieux, directement relié à l'inconscient collectif au travers de notions comme la Kabbale, les Francs-Maçons, la Rose-Croix, le symbolisme et tous ces groupements ésotériques dont le fondement était le culte de la connaissance au travers du secret. Le nom même d'Illuminati n'est pas innocent : ils s'auto-proclament "illuminés", donc ayant reçu l'initiation (je crois que c'est un terme employé par ceux qui venaient d'être initiés dans une Loge maçonnique), ce qui les met automatiquement, par le fait même, au-dessus des autres et leur octroie ainsi le pouvoir (la légitimité) de décision pour le bien de tous. C'est cette suffisance qui m'indispose, elle ne sied pas à Xavier par exemple, qui a toujours prôné la parité absolue - même lorsqu'elle n'était pas possible. Cependant, elle s'inscrit parfaitement dans le contexte le plus récent, je dirai depuis Fall of the mutants, où les super-héros se doivent désormais d'agir en étant responsables non seulement de leurs proches, mais de l'Humanité tout entière, et même au-delà. Les implications des agissements de chaque surhumain ont atteint des sommets et il est loin le temps où l'on ne se méfiait pas des gens en collants. Richards et Stark sont tout naturellement conscients de ces prérogatives : à la manière (pourtant fermement contestée) d'un Fatalis ou d'un Magneto (à l'époque où ils ont eu les rênes de la Terre entre leurs mains), ils ont décidé que leurs pouvoirs les plaçaient au-dessus de la mêlée et qu'ils se devaient de prendre sur eux et de veiller, malgré eux, sur le destin de ceux qu'ils protègent. Le secret est donc de rigueur.

En revanche, si j'ai bien compris, il s'agit d'une alliance qui remonte à longtemps et c'est là que je rejoins les détracteurs : je vois mal Strange, Xavier et Flèche Noire s'associer aussi aisément à cette époque. Les menaces extraterrestres d'envergure ont déjà pullulé (voir le cas des Z'Nox, repoussés grâce au professeur Xavier et à l'union réussie de la psyché de tous les humains) et point n'était besoin d'une confrérie secrète. Cela dit, ça cadre parfaitement avec la volonté actuelle d'instiller le malaise et la méfiance chez nos héros : Xavier est tombé de son piédestal le jour où on a pris connaissance de ses protocoles, et Richards et Stark sont quand même à l'origine de projets aussi radicaux que sujets à caution lors de la Civil War, comme cette prison dans la Zone Négative, ou le clonage de Thor aux conséquences désastreuses.

Je suis donc assez favorable au projet, ne serait-ce que parce qu'il engendre plein d'histoires fascinantes et tente de réécrire le passé en le plaçant sous la houlette d'êtres supérieurs, en offrant un nouveau point de vue, occulte et enrichissant, sur les grands épisodes de la continuité. Une façon de la rendre encore plus dense et cohérente, un peu comme Asimov avait fait lorsqu'il s'est servi de très anciennes histoires de robots pour servir de toile de fond à l'Histoire de l'Humanité, bouclant la boucle entre ses principales sagas et comblant (parfois artificiellement) les brèches par des histoires s'insérant dans le passé. Vue de cette façon, cette initiative augure d'une volonté stimulante de donner une assise plus sérieuse aux mythes fondateurs de l'Univers Marvel - et ça, ça me passionne.

 

Wade : J'ai découvert les Illuminati avec Marvel Heroes, et je trouve cette mini-série fascinante dans le sens où elle nous fait redécouvrir tout un pan de l'histoire Marvel en y ajoutant une aura de mystère. En cela, je rejoins Vance qui l'a plutôt bien expliqué !

   Evidemment les derniers dérapages en date comme Civil War ou World War Hulk montrent bien l'impossibilité d'un groupe restreint à pouvoir répondre aux besoins du monde entier, et je trouve que l'intérêt des personnages est bien de mettre en avant cette faiblesse. 6 personnes avec leurs points de vue plus ou moins ouverts, venant d'horizons différents, et qui doivent décider du sort de l'humanité? Ca rappelle bien l'Homme à la cigarette d'Aux Frontières du Réel, et ça pose de nombreux problèmes éthiques. Les Illuminati sont le versant masqué du camp pro-recensement de Civil War, et ils forment une base dont les actes dépassent de loin ce que la sagesse leur impose. En fait, ils sont une sorte de répétition de l'expérience des Gardiens, qui ont tenté d'interférer dans la vie de ceux qu'ils observaient, ce qui a déclenché des conséquences désastreuses. Je trouve que la similitude est grande, mais là où les Gardiens se sont rendus compte de leur erreur, les Illuminati persistent et croient dur comme fer à leurs objectifs démesurés, et finalement très éloignés de la notion de respect humain. Qu'il s'agisse de créer une prison dans la zone négative ou d'envoyer Hulk dans l'espace, les choix qui ont été faits sont totalement arbitraires, et les Illuminati finissent simplement par se cacher derrière leur titre, censé leur conférer tous les droits. Une critique de l'administration Bush ? Peut-être bien...

    En tous cas cette série est très intéressante et ouvre de nouvelles perspectives, en préparant notamment un background de qualité pour le prochain event...