Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Menu
[critique] Fast & Furious : Hobbs & Shaw

[critique] Fast & Furious : Hobbs & Shaw

[critique] Fast & Furious : Hobbs & Shaw

Le gros blockbuster un peu crétin d’Universal débarque en vidéo le 14 décembre 2019. Spin-off de la saga Fast And Furious, Hobbs And Shaw est une comédie d’action over the top qui n’a plus grand chose à voir avec le film de courses de voitures tunées, mais qui s’avère relativement distrayante si le cynisme et l’opportunisme de la production ne vous agacent pas. Le bluray est irréprochable, avec une qualité technique remarquable et des bonus satisfaisants pour ce genre de film.

[critique] Fast & Furious : Hobbs & Shaw

Il est vrai que le spin-off de la saga Fast And Furious a tout du projet opportuniste et cynique. C’est un film de producteurs, qui semble systématiquement cocher des cases pour s’assurer que les deux acteurs stars que sont Dwayne Johnson et Jason Statham partagent exactement le même nombre de répliques, de bastons, de patates dans la tronche, de plans avantageux. A ce titre, l’introduction du film qui nous les présente dans un montage parallèle est une belle note d’intention : tout du long, vous aurez l’impression de voir deux personnages dire et faire les mêmes choses. De fait, absolument tous leurs dialogues sonnent comme des punchlines, tous les plans mettent en avant les gros bras musclés des deux héros, au point que l’on ne puisse jamais rentrer totalement dans le récit, puisque tout nous donne l’impression que les producteurs passent leur temps à nous dire que leur film est cool et qu’il faut le prendre comme tel. Libre à vous d’adhérer à ce spectacle très contrôlé, mais suffisamment rigolo et riche en sympathiques caméos pour passer une agréable séance.

A noter de nombreuses scènes post génériques, principalement des impros, dont l’une vous spoile la dernière saison de Game Of Thrones.

[critique] Fast & Furious : Hobbs & Shaw

Techniquement, le bluray est irréprochable : le master est superbe, avec son format 2.39 : 1 respecté, ses magnifiques couleurs, sa définition remarquable - le film est tourné en numérique et aucun artefact n’est visible - et ses contrastes solides. Du très bon.

Le son en VO Dolby Atmos n’est pas en reste, du bourrin efficace à défaut d’être dans les meilleures bandes sons de l’année : voix claires, effets directionnels, musique très en avant. La VF est moins subtile mais possède globalement les mêmes qualités que la VO.

[critique] Fast & Furious : Hobbs & Shaw

Les bonus sont pour la plupart des petites featurettes sympathiques qui abordent différents

thèmes comme les personnages, les scènes d’action, le tournage, où l’on apprend quelques anecdotes amusantes. Comptez une demi-heure pour tous les voir. Vous trouverez également de nombreuses scènes alternatives ou en version longue, ainsi que le commentaire audio du metteur en scène.

Une édition plus qu’honnête et recommandable pour un tel film.

Titre original

Fast & Furious presents : Hobbs & Shaw

Date de sortie en salles

7 août 2019 avec Universal Pictures

Date de sortie en vidéo

14 décembre 2019 avec Universal

Date de sortie en VOD

 

Photographie

Jonathan Sela

Musique

Tyler Bates

Support & durée

Blu-ray Universal (2019) region ALL en 2.39 :1 / 136 min